Art et Artistes

Grues à tête rouge

Grues à tête rouge

Mosaïcultures internationales – Grues à tête rouge

Une histoire vraie

Cette ouvre, réalisée par la Ville de Shanghai, en Chine, évoque une histoire qui s’est passée en Chine vers la fin des années 1980.

Les grues à tête rouge (Grus japonensis) sont des animaux grégaires, qui vivent en bande. Tôt au printemps, avant la saison de nidification, ces oiseaux prennent part à un ballet hors du commun. Une danse où les partenaires potentiels entremêlent sauts, révérences, saluts, battements d’ailes et autres mouvements bien calculés.

Xu Xiu Juan, une jeune fille née dans une ville du nord de la Chine, adorait les grues à tête rouge depuis son enfance. Une fois diplômée de l’université, Xu Xiu Juan est allée prendre soin des grues à tête rouge très loin, dans la Réserve naturelle de Yancheng.

Un jour, en voulant sauver une grue blessée, elle a glissé dans un marais. La grue a été sauvée sans que la jeune fille ait pu remonter à la surface.

Cette émouvante histoire se racontait à travers la Chine, du sud au nord, et a touché le cœur des milliers de personnes. Pour rendre hommage au grand esprit de la fille qui avait sauvé la grue au détriment de sa vie, on a composé une chanson pour raconter cette histoire. Le titre de cette chanson est Une vraie histoire.

La grue à tête rouge est considérée une espèce menacée et contrairement à ce qu’indique son nom latin, elle ne vit pas uniquement en terre nippone. En fait, ce bel oiseau gracieux coiffé d’une tache rouge sur le crâne passe ses hivers en Corée et en Chine et vit aussi en Mandchourie, en Sibérie et sur l’île d’Hokkaido, la plus au nord de l’archipel du Japon.

 

Xu Xiu Juan et la grue à tête rouge. Photo : © Univers.GrandQuebec.com.
Xu Xiu Juan et la grue à tête rouge. Photo : © GrandQuebec.com.
Les grues à tête rouge sont des animaux grégaires. Ces oiseaux vivent en bande. Photo : © Lucie Dumalo.
Les grues à tête rouge sont des animaux grégaires. Ces oiseaux vivent en bande. Photo : © Lucie Dumalo.
La grue à tête rouge (Grus japonensis) est une espèce menacée. Contrairement à ce qu’indique son nom latin, elle ne vit pas uniquement en terre nippone. Photo : © Lucie Dumalo.
Ce bel oiseau gracieux coiffé d’une tache rouge sur le crâne passe ses hivers en Chine et en Corée et vit aussi en Mandchourie, en Sibérie et sur l’île d’Hokkaido, la plus au nord de l’archipel du Japon. Photo : © Lucie Dumalo.
Ce bel oiseau gracieux coiffé d’une tache rouge sur le crâne passe ses hivers en Chine et en Corée et vit aussi en Mandchourie, en Sibérie et sur l’île d’Hokkaido, la plus au nord de l’archipel du Japon. Photo : © Lucie Dumalo.
Tôt au printemps, avant la saison de nidification, ces oiseaux prennent part à un ballet hors du commun. Photo : © Lucie Dumalo.
L’émouvante histoire de cette jeune fille se racontait à travers la Chine et a touché le cœur des milliers de personnes. Photo : © Lucie Dumalo.
Pour rendre hommage au grand esprit de la jeune fille qui avait sauvé la grue au détriment de sa vie, on a composé une chanson pour raconter cette histoire. Photo : © Lucie Dumalo.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *