Armoiries

Logo de St-Gabriel-de-Valcartier

Logo de St-Gabriel-de-Valcartier

Logo de Saint-Gabriel-de-Valcartier

C’est en 2005 que Saint-Gabriel-de-Valcartier a lancé un concours afin de doter la municipalité d’une devise qui représente ses citoyennes et citoyens.

La gagnante de ce concours a été Madame Louise Verret qui a proposé le logo et la devise suivante :

Ensemble, au cœur de la nature. Together, in the heart of nature

Désormais, ces mots représentent la communauté de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Les éléments du logo :

  • Les montagnes
  • La forêt
  • Les terres
  • La rivière
  • Le tronc qui se divise en deux, symbolise les deux langues, formant un tout, un seul arbre.

(d’après le site Web : saint-gabriel-de-valcartier.ca).

Lac Tantaré

Nappe d’eau de forme allongée avec une baie recourbée à chaque extrémité, le lac Tantaré, autrefois appelé Tantarie, mesure 3,2 km sur 500 m. Il est compris dans le territoire de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Valcartier, sur la ligne séparant la seigneurie Saint-Ignace de la seigneurie aux Pins, dans le bassin de la rivière Jacques-Cartier. Il reçoit les eaux d’un petit lac situé à sa tête, le Petit lac Tantaré. La truite y abonde mais ces étendues d’eau font partie de la réserve écologique de Tantaré, laquelle jouxte vers le sud la réserve faunique des Laurentides. Des coupes de bois furent effectuées dans ces parages il y a quelques décennies. La désignation relève de la toponymie huronne et plusieurs interprétations ont cours.

La première fait allusion au terme ontare, lac, qui, précédé d’un « t », élément locatif au sens d’endroit, donnerait endroit où il y a un lac. Les deux autres hypothèses diffèrent totalement de celle-ci. Cette dénomination proviendrait plutôt du mot atontarori, qui signifie venue de la tempête ou eau agitée. Une autre source mentionne « ennon atori », qui se traduit par la tempête approche. Le lac n’est nommé sur le Plan de Nicolas Vincent, grand chef huron. Le chef Vincent en mentionne cependant le nom dans un témoignage présenté devant la Chambre d’assemblée la même année ; les journaux de la Chambre rapportent la forme Tantary.

Toujours en 1829, un rapport d’arpenteur révèle la graphie Tentaré et un autre, en 1834, Lac Tintaré. On retrouvera cependant celle de Tataray sur les plans officiels de la seigneurie Saint-Gabriel de 1854 et 1904. Les cartes du XXe siècle montrent les formes Tentari (1914), Tantari (1915) et Tentarrie (1920). Officialisé sous la graphie Tantarie en 1968, le nom sera définitivement changé en Tantaré en 1978, au moment de la création de la réserve écologique. Le lac Tantaré, à 500 m d’altitude, est entouré de rochers et de montagnes qui le surplombent de plusieurs centaines de mètres. À l’approche d’une tempête, on n’entend que faiblement le tonnerre, mais quand il éclate sur les rochers, chaque coup y résonne comme une bombe.

Réserve écologique de Tantaré

Créée par décret le 1er mars 1978, la réserve écologique de Tantaré se situe à la limite sud-est de la ZEC Batiscan-Neilson et au nord-est de la base militaire de Valcartier, à 42 km au nord-ouest de Québec. Son territoire montueux, dont l’altitude varie entre 450 et 730 m, couvre une superficie de 15 km2 et regroupe le Petit lac Tantaré et les lacs Tantaré et de la Belle Truite. Cette réserve vise principalement à préserver une sapinière à bouleau jaune ainsi qu’une bétulaie jaune, écosystèmes les plus intéressants qui s’y rencontrent. La faune comprend notamment des orignaux, des cerfs de Virginie et, aux abords de la plupart des lacs, des populations de huards, de gélinottes huppées, d’aigles et de diverses espèces de canards. La réserve écologique de Tantaré reprend le nom du plus important lac du territoire.

Logo de Saint-Gabriel-de-Valcartier

Logo de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *