Armoiries

Logo de Sainte-Paule

Logo de Sainte-Paule

Logo de Sainte-Paule

Les arbres représentent la Municipalité de Sainte-Paule comme étant une municipalité à vocation forestière.

Les vagues signifient que la Municipalité de Sainte-Paule est la municipalité de la MRC ayant le plus grand nombre de lacs sur son territoire.

Les montagnes représentent la Municipalité de Sainte-Paule au cœur des Appalaches.

Le soleil levant signifie que la Municipalité de Sainte-Paule est la plus jeune municipalité de la MRC de Matane.

Historique de la municipalité de Sainte-Paule

Cette municipalité s’est développée à environ 20 km au sud de Matane., près des monts Chic-Chocs, à proximité de Saint-René-de-Matane. Bien que les premiers colons pauléens ne s’établissent à demeure qu’en 1912, déjà, à la fin du XIXe siècle, une certaine activité avait cours sur ce territoire. Ainsi, une scierie existait à cet endroit dès 1897. Un peu plus tard, les lieux sont connus sous l’appellation de Colonie de Val-Joubert, qui rappelait que Louis-Philippe Joubert, marchand de bois de Sayabec, s’était installé à cet endroit en 1903.

En 1923, une mission est desservie sous le nom de Sainte-Paule, féminisation française de Paul, bien que Hormidas Magnan avance la date de 1919 et le nom de Sainte-Paula, prénom latin authentique, – ambivalence que reflète le nom du bureau de poste Sainte-Paula (1938) transmué en Sainte-Paule en 1982 – et sera érigée canoniquement en paroisse en 1948. La dénomination choisie provient du nom d’une sainte femme romaine, Paula, née en 347 et morte en 404.

Descendante, dit-on, des Scipions et des Gracques, elle devient veuve à 32 ans avec cinq enfants à sa charge. Influencée par saint Jérôme, elle le suit et s’installe en Orient avec son fils Eustachium. Ayant parcouru la Terre Sainte inlassablement, elle se fixe à Bethléem où elle s’éteint à 57 ans. Les circonstances de ce choix reposent sur le fait qu’ayant songé à placer la mission sous le patronage de sainte Juliette, on constata que celle-ci ne figurait pas au calendrier ecclésiastique. L’abbé Joseph Demers, vicaire à Sayabec, proposa alors le nom de sainte Paule qui a été retenu.

logo de sainte-paule

Logo de Sainte-Paule. Image libre de droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *