Armoiries

Armoiries de Val-Joli

Armoiries de Val-Joli

Armoiries de Val-Joli

La municipalité de Val-Joli est située dans la région administrative de l’Estrie.

L’histoire de Val-Joli débute en 1803…

Au cours du XXe siècle, le développement du territoire est plutôt paisible. En effet, des fermes laitières, bergeries et fermes expérimentales se sont établies sur le territoire de la municipalité, apportant des nouvelles visions, tel que la culture de lin et autres innovations prometteuses. Outre le milieu rural, des industries et des commerces se sont développés à Val-Joli au fil des ans.

La municipalité possède un parc avec un terrain de baseball, de jeux modulaires pour les plus petits et une patinoire extérieure, servant en été aux amateurs de crosse.

Val-Joli est desservi par la route 143 et la route 249. Pour y accéder de Sherbrooke, on ne dépense qu’un quart d’heure en empruntant l’autoroute 55.

Historique de la municipalité de Val-Joli

Immédiatement à l’est de Saint-François-Xavier-de-Brompton, en Estrie, et au nord de Bromptonville, on retrouve cette municipalité qui enclot le territoire de la ville de Windsor. La rivière Stoke arrose cette étendue de 90 km2 de superficie. On peut situer les débuts de l’histoire de ce coin de pays au commencement du XIXe siècle, avec la création du canton de Windsor proclamé en 1802, lequel figure des 1795 sur la carte de Gale et Duberger. Bornée au nord-est par le canton de Wotton et au sud-est par celui de Stoke, cette entité rappelle, par sa dénomination, une ville du Berkshire anglais.

Dès 1803, et ce jusque vers 1861, des moulins à farine et à scie peupleront les rives de la rivière Watopeka, près de son embouchure, cours d’eau qui se jette dans le Saint-François.L’endroit est alors connu comme Windsor Mills. En 1860, on rend hommage à un important commerçant de bois, Philippe Maher, en adjoignant son prénom à l’appellation de la paroisse de Saint-Philippe-de-Windsor, laquelle fera l’objet d’une érection canonique en 1879 et d’une érection civile en 1890. Sur le plan municipal, la municipalité de Windsor qui comprend une partie du township de Stoke et le township de Windsor, voit le jour en 1845.

Abolie en en 1847, elle sera remplacée par la municipalité du township de Windsor en 1855. À son tour, celle-ci fait l’objet d’une division territoriale en 1861, créant les municipalités du township de Saint-George(s) de Windsor et des townships unis de Windsor-et-Stoke. Finalement, en 1864, le territoire de Windsor-et-Stoke est également divisé pour former les municipalités autonomes de Windsor et de Stoke. Au début de 1991, Windsor reçoit son nom actuel de Val-Joli, nom descriptif que justifie la topographie des lieux. L’économie locale s’alimente aux secteurs de l’agriculture, de l’industrie et des produits laitiers.

Armoiries de Val-Joli

Armoiries de Val-Joli.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *