Armoiries

Armoiries de St-Jean-de-Dieu

Armoiries de St-Jean-de-Dieu

Armoiries de Saint-Jean-de-Dieu

Les armoiries de Saint-Jean-de-Dieu se lisent comme suit : Deux gerbes d’or sur un fond de gueules, une bille de bois sur les flots d’azur, une ruche d’abeilles tracée au cœur, le tout réuni par un triangle d’argent retenant un listel de parchemin chargé de la devise : ambition, labeur, succès.

Signification :

  • Gerbes de blé : symbole de la stabilité ;
  • Bille de bois : symbole des contracteurs, des bûcherons, des draveurs de qui Saint-Jean-de-Dieu a tiré sa vocation commerciale ;
  • Flots : symbole des nombreuses rivières qui coulent sur le territoire de Saint-Jean-de-Dieu ;
  • Ruche d’abeilles : symbole du travail collectif, très actif et organisé ;
  • Croix latine : symbole de foi qui a inspiré tous les gestes des premiers résidents et qui continue encore à guider ceux qui ont la foi en la survivance de Saint-Jean-de-Dieu,
  • Triangle équilatéral : symbole de l’unité, du respect et de la justice pour son prochain ;
  • Or : premier métal héraldique, l’or symbolise l’idéal, l’éclat, la justice, la foi, la force et la constance ;
  • Gueules : couleur rouge en héraldique, le gueules symbolise la charité, la justice,
  • Azur : couleur bleu en héraldique, l’azur symbolise la pureté, la loyauté et la clarté,
  • Argent : deuxième métal héraldique, l’argent symbolise la beauté, le rire, la victoire.

Les armoiries de Saint-Jean-de-Dieu sont une réalisation de Madame Estelle Michaud en 1972.

Canton Bégon

Ce canton au tracé irrégulier, situé au sud de Trois-Pistoles, comprend la municipalité de Saint-Jean-de-Dieu et quelques rangs habités. Il est notamment arrosé par la rivière Boisbouscach, affluent de la rivière des Trois-Pistoles qui lui sert de limite sur un court segment au sud-ouest. On a identifié cet espace cantonal par le nom de Michel Bégon de La Picardière (1667-1747), 10e intendant de la Nouvelle-France, beau-frère de la célèbre-épistolière Élisabeth Bégon. Son mandat (1712-1720), difficile, se caractérise par le relèvement progressif de l’économie. Ses principales réalisations furent de liquider la monnaie de cartes, de libéraliser la traite du castor et de stimuler la culture du chanvre. À son départ de la Nouvelle-France, celle-ci perdait un honnête homme, aimable, généreux et, de surcroît, populare. Ce canton fut proclamé en 1869.

Rivière Boisbouscache

Affluent de la rivière des Trois-Pistoles, la rivière Boisbouscache est d’abord un filet d’eau se dirigeant vers le nord-est avant d’atteindre le lac du même nom, situé à 24 km à l’est de Trois-Pistoles. De là, les eaux de la rivière passent par le lac Long, s’écoulent vers le sud sur une douzaine de kilomètres en coupant quelques plus appalachiens peu élevés, puis tournent à l’ouest en décrivant de multiples petits méandres jusqu’à la rivière des Trois-Pistoles.

L’arpenteur G.-A. Doucet, qui a arpenté le canton de Bégon en avril 1870, signale qu’il a « à l’embouchure de la rivière Boisbouscache une petite isle d’un terrain magnifique », Boisbouscache est la forme francisée du nom amérindien Abagusquash dont la signification est inconnue. Variante : Rivière à Ti-Bert.

armoiries st jean de dieu

Armoiries de la municipalité de Saint-Jean-de-Dieu (source, site Web de la municipalité).

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *