Armoiries

Armoiries de Saint-Calixte

Armoiries de Saint-Calixte

Armoiries de Saint-Calixte

La municipalité de Saint-Calixte est située dans la région administrative de Lanaudière. Municipalité en pleine croissance démographique, Saint-Calixte possède plusieurs atouts recherchés pour ceux qui désirent renouer avec la nature. En effet, on s’y trouve au milieu des paysages champêtres, de forêts denses, de lacs et de rivières en plein coeur des collines.

L’histoire officielle de la région débute en 1832. Le 1er juillet 1855 la municipalité de Kilkenny est constituée. Son territoire est issu du démembrement d’une partie de la paroisse de Saint-Lin-des-Laurentides. C’est beaucoup plus tard, notamment en 1954, que la municipalité sera rebaptisée Saint-Calixte dont le nom provient du nom du pontife Calixte qui présida aux destinées de l’Église de 217 à 222.

Au XIXe siècle, l’histoire de Saint-Calixte est marquée par le développement de son économie agro-forestière et récréotouristique. Au cours du XXe siècle, l’attrait pour la villégiature a assuré une diversification de l’activité économique.

De plus en plus consciente de son potentiel récrétouristique, Saint-Calixte met tout en oeuvre pour le valoriser. En effet, un grand nombre de lacs parsèment ce territoire, dont le lac des Artistes (dans le noyau villageois), lac Raymond, lac Siesta, lac Opéra, lac Bob, lac Bécaud, lac Desnoyers, lac Ricard, lac Duplessis, lac Pinet, lac Lavoie, lac Levasseur, lac Cristal, lac Desmarchais, lac Dodon.

Saint-Calixte est reconnue par son Festival Mondial du Grill de Saint-Calixte, qui offre aux festivaliers un grand nombre de grillades sous toutes ses formes, ainsi que l’occasion de goûter aux bières et aux produits agroalimentaires de Lanaudière. Les dégustations, spectacles, concours « Un BBQ presque parfait », animations et le Championnat du Québec de BBQ sont à l’honneur. Ce festival agroalimentaire offre également des ateliers de cuisine.

Historique de la municipalité de Saint-Calixte

Le territoire couvert par cette municipalité de Lanaudière, de 154 km2 de superficie, se révèle immense, parsemé de quelques lacs et justifie la prospérité locale fondée par le passé sur une solide économie forestière et agricole. De nos jours, on compte surtout sur l’apport des villégiateurs pour assurer la survie économique. Située à 17 km au nord de Laurentides, Saint-Calixte est bordée à l’est par Sainte-Julienne. Toutefois, le territoire de Saint-Lin-des-Laurentides, au sud, demeure en quelque sorte le berceau de cette municipalité, car Saint-Calixte a été détachée de la partie nord de cet espace.

D’ailleurs, comme saint Lin était pape, c’est pour ce motif que le nom de saint Calixte ou Calliste 1er (vers 155-222) a été retenu pour la nouvelle paroisse desservie à titre de mission à compter de 1851, avant son érection canonique survenue en 1880. Le seizième pape de l’Église a régné de 2017 à 222. d’origine romaine, il aurait trouvé la mort au cours d’une émeute. Sur le plan municipal, le territoire a d’abord été créé comme municipalité de Saint Lin en 1845, abolie en 1847, celle-ci étant rétablie comme municipalité du canton de Kilkenny en 1855, aspect que le nom du bureau de poste établi en 1856 reflète, puisqu’il porte la dénomination Saint-Calixte-de-Kilkenny depuis 1877. Proclamé en 1832, ce canton reprend l’appellation d’une ville et d’un comté d’Irlande, dans la province de Leinster. Il faudra attendre jusqu’en 1954 pour que l’endroit reçoive son nom actuel, dont on a tiré l’appellation collective des citoyens, les Calixtiens.

armoiries st calixte

Armoiries de Saint-Calixte.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *