Armoiries

Armoiries de St-Aimé-des-Lacs

Armoiries de St-Aimé-des-Lacs

Armoiries de Saint-Aimé-des-Lacs

À la base la fleur de lys démontre l’appartenance au Québec. Au centre, l’église symbolise le cœur du village et de ses habitants.

Les nombreux plans d’eau justifiant le nom de la municipalité sont représentés de chaque côté par deux lacs, en l’occurrence le lac Nairn et le lac Sainte-Marie dont le premier avec un skieur nautique et le second un pêcheur en action montrant bien l’importance de la villégiature.

Quelques arbres verts représentent cette forêt qui a été et est encore aujourd’hui un secteur d’activités économiques d’une grande importance pour la municipalité.

À droite le village est borné par la rivière Malbaie et on peut apercevoir deux saumons.

En arrière plan une chaîne de montagnes aux formes d’une noyée bien connue dans la région et couronnée par un couché de soleil comme il s’en fait peu et donnant une atmosphère de joie et de bien-être.

(D’après le site Internet de Saint-Aimé-des-Lacs : saintaimedeslacs.ca).

Historique de la municipalité de Saint-Aimé-des-Lacs

La municipalité de Saint-Aimé-des-Lacs, située sur un territoire qui présente un relief en pente légère dans la région de Charlevoix, entre Sainte-Agnès et Clermont, tire son nom de la paroisse homonyme créée en 1942, à la suite de l’amputation respective des territoires des paroisses de Sainte-Agnès-de-Murray-Bay et de Notre-Dame-des-Monts. L’érection municipale est survenue en 1950. On ignore l’origine du premier constituant, Saint-Aimé, et, en dépit du fait que certains spécialistes affirment qu’aucun saint de ce nom ne figure au calendrier romain, on peut soutenir qu’il provient d’Aimé, évêque de Sens au VIIe siècle, mort en 690 et fêté le 13 septembre.

Il pourrait vraisemblablement s’agir d’un pionnier ou d’un ecclésiastique dont on a sanctifié le nom, suivant un procédé largement répandu jadis en matière de toponymie paroissiale et, par ricochet, municipale. En ce qui a trait à l’élément Lacs, il souligne la présence de plusieurs beaux lacs sur le territoire municipal, agrémentés de forêts qui attirent nombre d’estivants. Signalons, entre autres, les lacs Nairn, Sainte-Marie, Antoine, Long, du Pied des Monts, du Rat Musqué et Brûlé. Seul le pourtour des lacs Nairn et et Sainte-Marie fait l’objet d’une exploitation à des fins agricoles, le reste du territoire appartenant au domaine forestier.

Armoiries de Saint-Aimé-des-Lacs

Armoiries de Saint-Aimé-des-Lacs. Image libre de droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *