Armoiries

Armoiries de Saint-Épiphane

Armoiries de Saint-Épiphane

Armoiries de St-Épiphane

C’est en 1894 que cette municipalité de la région du Bas-Saint-Laurent a pris le nom de paroisse de Saint-Épiphane. Cette dénomination souligne l’apport d’un bienfaiteur de la fabrique, l’abbé Épiphane Lapointe (1822-1862).

C’est en 1840 que les premiers colons, venus pour la plupart de Rivière-du-Loup, de Saint-Arsène et de L’Isle-Verte, s’établissent sur le territoire de la future Municipalité. Dès 1842, une mission assure les secours de la religion aux rares habitants qui fondent une paroisse sous le nom de Saint-Épiphane en 1863, érigée canoniquement en 1870.

Le territoire paroissial avait été constitué à même ceux de Saint-Jean-Baptiste-de-l’Isle-Verte et de Saint-François-Xavier-de-Viger. Sur le plan municipal, on assiste, en 1855, à la création de la Municipalité du canton de Viger, dont le nom rappelle le souvenir de Denis-Benjamin Viger (1774-1861). En 1894, la Municipalité du canton de Viger devenait la Municipalité de la paroisse de Saint-Épiphane.

Anciennement, les Malécites, Amérindiens proches des Micmacs, habitaient une réserve implantée à proximité de Saint-Épiphane.

Le champ de l’écu est formé de trois triangles qui symbolisent les activités de Saint-Épiphane.

Le triangle vert et ses arbres illustrent la forêt et le commerce du bois qui demeurent une des richesses du milieu.

Le triangle bleu couvert de gouttes rappelle la florissante industrie du lait.

Enfin, le triangle rouge souligne la vitalité des loisirs et de leur organisation.

Armoiries de Saint-Epiphone

Armoiries de Saint-Epiphone

Armoiries de Saint-Épiphane

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>