Armoiries

Armoiries de Windsor

Armoiries de Windsor

Armoiries de Windsor

De gueules, à une anille couchée d’or, accompagnée en chef d’une rose d’argent ; à une mer mouvante de même.

  • La gueule symbolise la charité, la justice.
  • L’anille représente l’industrie du bois, les moulins de papier.
  • L’or est le symbole de la générosité, de la loyauté et de la gloire.
  • La rose représente « Windsor » dans le Berkshire (Angleterre) duquel le nom de la Ville de Windsor, province de Québec est tiré.
  • La mer mouvante représente la rivière Saint-François.
  • L’écu timbré d’une couronne murale d’or à cinq tours crénelées. Cette couronne évoquant la dignité de ville.

Le tout soutenu par deux branches d’érable de sinople, feuillées de même, tigées et boutonnées d’or, croisées en pointe en sautoir et liées par un ruban de gueules, retenant un listel de parchemin d’or, chargé de la devise melius esse quam videri qui signifie «mieux être que paraître».

Armoiries de Windsor

Armoiries de Windsor. Image libre de droits.

Ville de Windsor, note historique

Détachée de la municipalité du canton de Windsor, devenue municipalité de Val-Joli en 1991, dont elle occupe encore une partie du territoire, cette ville se situe au cœur de la vallée arrosée par la rivière Saint-François, à mi-chemin entre Québec et Montréal, près de l’autoroute Transquébécoise. Implantée sur les bords du Saint-François, à 22 km au nord-ouest de Sherbrooke, elle est situe à sa confluence avec la rivière Watopeka, qui y serpente. Elle naît d’abord comme municipalité du village de Windsor Mills en 1876, par suite de son détachement du territoire de la municipalité du canton de Windsor. Élevée au statut de ville en 1899, elle prendra son nom présent en 1914. Cette appellation évoque une ville de Berkshire anglais où l’on peut admirer le fameux château de Windsor, construit vers 1344, à la demande d’Édouard III, et qui demeure l’une des résidences favorites de la famille royale anglaise. Elle est tirée du vieil anglais Wyndelshore, the shore of Wendel, soit le rivage des Vandales, redoutable tribu germanique. Les Windsorois fondent leur économique sur le secteur des pâtes et papier, de même que sur l’industrie de transformation des textiles. Variante : Wurtelee’s Mills.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *