• Au centre, en bleu, on voit la rivière Saint-François qui sillonne le territoire d’Ascot-Corner en le traversant de l’est à l’ouest.
  • Le canton d’Ascot est représenté par des engrenages de couleur noire qui illustre le dynamisme de ses citoyens et le début de l’urbanisation.
  • Le canton de Stoke est représenté par la feuille d’érable rouge et or qui rappelle les nombreuses érablières.
  • Le canton d’Eaton représenté par une gerbe de blé symbolise l’agriculture.
  • Le canton de Westbury représenté par un sapin vert fait référence à l’industrie forestière.
  • En haut du contour du territoire on retrouve un soleil stylisé et des collines pour signifier la géographie accidentée de la municipalité.
  • En bas nous retrouvons la date d’incorporation de la municipalité, soit: 1901.

Le mot persévérance se veut un hommage aux premiers habitants ainsi qu’aux résidents actuels qui persistent, par leur sentiment d’appartenance, à façonner notre municipalité.

D’après le site web d’Ascot Corner.

Ascot Corner

Minuscule village estrien blotti près de la rivière Saint-François entre Sherbrooke et East Angus, Ascot Corner, érigé en municipalité en 1901, doit son nom selon toute vraisemblance au village anglais d’Ascot, près de Windsor, célèbre dans le pays par la splendeur de ses terrains d’équitation. L’élément Corner souligne une particularité de la topographie locale, car les routes en direction d’East Angus, de Sherbrooke et de Lennoxville y forment un carrefour, sens du mot « corner » en toponymie, équivalent de crossroads dans les villes.

Armoiries d'Ascot-Corner

Armoiries d’Ascot-Corner. Image libre de droits.

Voir aussi :