Sociétés d'histoire

Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides

Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides

Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides

La Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides a été constituée comme organisme sans but lucratif en mars 1976,  grâce à l’implication de plusieurs personnes intéressées par la conservation et la diffusion du patrimoine historique de la région des Hautes-Laurentides. À l’époque, on connaissait la société sous le nom de Société historique de la région de Mont-Laurier.

La Société veut regrouper toutes les personnes qui s’intéressent à l’histoire, à la généalogie et au patrimoine de la région des Hautes-Laurentides, diffuser le patrimoine historique des Hautes-Laurentides, contribuer à la sauvegarde et au développement du patrimoine régional et accomplir d’autres missions dans le cadre de la protection de l’histoire.

Au fil des ans, la société rassemble des centaines de photos, témoignant de l’histoire de la région. Soucieuse de voir le patrimoine de la région être sauvegardé, la Société voit à l’entretien et à la réfection des monuments historiques. Par exemple, elle a donné son appui au comité de sauvegarde de la gare et a fait une demande de conservation de la cloche récupérée lors de l’incendie de la Cathédrale de Mont-Laurier. En 1981, la société s’implique dans la demande du classement de la Maison historique Alix, première maison du Rapide-de-l’Orignal.

En 1995, le circuit «Sur les pas du Curé Labelle» est organisé par la société pour commémorer le 110e anniversaire de l’arrivée des frères Fortier, venus explorer la région le 5 juin 1885. En 1999, la Société fait l’acquisition du cadran solaire en fonte coulé à la fonderie de Mont-Laurier, vers 1945. Depuis 2007, la société a le statut d’un centre d’archives agréé par le Ministère de la Culture et des Communications du Québec.

La Société organise des expositions annuelles consacrées aux différents aspects de l’histoire de la région des Hautes-Laurentides. Par exemple, une exposition a été consacrée à l’histoire des Premières nations de la région, notamment, à la culture et la façon de vivre des Têtes-de-boules et des Weskarinis. De plus, la Société tient des expositions thématiques pour en mettre en lumière toute la richesse photographique et historique des Hautes-Laurentides.

Notons que la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides a remis à la Ville de Mont-Laurier le rapport sur la valeur patrimoniale de la maison Thibault que la Société tente de sauver de la démolition. L’étude, réalisée par la société, en plus d’établir la valeur patrimoniale et historique de cette petite maison typique de la colonisation des Hautes-Laurentides, contient une proposition de sauvegarde de la maison pour en faire un musée d’histoire locale centré sur les deux axes du développement du territoire à ses débuts : la colonisation et l’exploitation forestière.

Aujourd’hui, la société gère plus d’une centaine de fonds d’archives privées, plus de 30 000 photographies et environ 37 000 négatifs des studios de photographie d’Alcide Boudreault, Florian Boudreault, Serge Grignon et Serge Charbonneau, environ 100 cartes géographiques, 300 affiches, 500 cartes postales, un grand nombre de journaux du début du XXe siècle jusqu’à nos jours et plus de 200 objets muséologiques, en plus de 250 cassettes audio et de 450 heures d’enregistrements vidéographiques.

La société fournit un service d’aide à la recherche généalogique.

Pour joindre la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides :

Téléphone : 819 623 1900

Pour en savoir plus sur les activités de la Société : www.genealogie.org/club/shrml

Hautes-Laurentides

Hautes-Laurentides

Hautes-Laurentides. Source de l’image : projetilelauree.com

1 commentaire

  1. mom

    2013/07/12 at 4:36

    Généalogie…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>