Sociétés d'histoire

Société d’histoire de Chibougamau

Société d’histoire de Chibougamau

Société d’histoire régionale de Chibougamau

La Société d’histoire régionale de Chibougamau a été créée dans le but de recueillir, de conserver et de diffuser l’histoire de cette région du nord de la province. C’est un organisme à but non lucratif qui conserve un grand nombre de documents textuels, de photographies, d’enregistrements audio/vidéo, de cartes géographiques, de plans et d’objets témoignant des époques passées.

La ville de Chibougamau, située à 200 kilomètres au nord-ouest du lac Saint-Jean, possède de nombreux centres d’intérêt touristique et patrimonial. Ces lieux virent les premiers échanges entre les trappeurs blancs et les peuples autochtones depuis le XVIIe siècle. Vers la seconde moitié du XIXe siècle, la région a attiré l’attention en raison des minéraux qui y furent découverts, parmi lesquels l’amiante, la pyrite et la magnétite.

La Société d’histoire est située dans des locaux modernes au sous-sol de l’hôtel de ville de Chibougamau. Elle accueille chercheurs et visiteurs tout au long de l’année.

Rappelons que le Centre d’intérêt minier, situé dans les galeries de l’ancienne mine Bruneau, retrace également l’histoire des gisements de Chibougamau.

Adresse de la Société d’histoire de Chibougamau :

646, 3ième Rue
Chibougamau
G8P 1P1

Site Web : www3.telebecinternet.com/soc.hist.chibougamau

Chibougamau

Chibougamau

La ville de Chibougamau. Source de l’image : La rue vers le Nord, auteur Claude Daigle

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. suzanne adams

    2010/07/17 at 4:31

    Fonds Monique Adams-Nadeau. Ma tante m’a appris que dans son «fonds» elle avait des photos de mon père, son frère, Fernand Adams. Une photo où il est photographié près d’un avion et une près d’une maison en bois rond. Il travaillait pour le bureau des mines.

    Il est arrivé à Amos, après Chibougamau, mais à la Société d’histoire d’Amos, il n’y a rien sur lui pourtant nous demeurons à Amos depuis plus de 50 ans. Mon père est décédé en 1969 et il était régistraire du bureau des mines à Amos à ce moment.

    Merci à l’avance pour tout document ou photo que vous pourrez me faire parvenir. Indiquez moi le montant à débourser s’il y a lieu. (le nom, le numéro de téléphone et et l’adresse enlevées par l’administrateur du site)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>