Sociétés d'histoire

Société d’histoire Chute aux Iroquois

Société d’histoire Chute aux Iroquois

Société d’histoire Chute aux Iroquois

La Société d’histoire Chute aux Iroquois est un organisme sans but lucratif voué à la mise en valeur de l’histoire de la municipalité de Labelle, située dans la région des Laurentides.

La société gère un musée où plus de 200 objets anciens prêtés par les citoyens sont en montre pour rappeler l’histoire de la colonisation de ces terres.

Les visiteurs y découvrent un bain centenaire, un métier à tisser datant des années 1850, un moulin à lessive avec une cuve entièrement en bois et des douzaines d’autres objets témoignant de l’époque de la colonisation et de la drave.

On a également la possibilité de visionner des vidéos portant sur l’historique des Laurentides, le curé Labelle, le parc linéaire P’tit Train du Nord, les Amérindiens, les métiers anciens et bien plus.

La Société a réuni des centaines de photographies sur l’histoire de la municipalité de Labelle et de la région ainsi que la généalogie des familles fondatrices de la localité.

Coordonnées de la Société d’histoire Chutes aux Iroquois :

La Maison de la Culture de Labelle
7393, boulevard Curé-Labelle
Labelle

Téléphone : 819 681-3371

société histoire chute aux iroquois

Source de la photo :  Société d’histoire Chute aux Iroquois

societe histoire chute aux iroquois

Source de la photo :  Société d’histoire Chute aux Iroquois

Pour compléter la lecture :

2 Comments

  1. Normand-Guy Goudreau

    2012/04/19 at 12:41

    a) J’aimerais savoir si vous avez des publications à vendre, lesquelles?
    b) Je suis à la recherche de documentation sur la famille Marinier (circa 1900-1902).
    c) Je recherche photos de l’Hotel de Chute aux Iroquois (circa 1883)
    J’aurais le gout de venir vous visiter cet été. Avex-vous des dates et heures d’ouverture?
    Merci pour votre temps.

  2. Colette Thibodeau

    2012/11/10 at 3:22

    Bonjour!

    Mon grand-père, Jean-Octave Morel, a travaillé à la gare de La belle comme assistant-télégraphiste vers la fin des années 20, début des années 30. Avez-vous des traces de son passage à la gare?

    Si non, pouvez-vous me dire où je pourrais continuer mes recherches.

    merci à l’avance,
    Colette T.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>