Archives de GrandQuébec

14.05.2007

14.05.2007

C'est la première version de notre article sur la Ville de Warwick. Un nouvel article, beaucoup plus comlet, avec toutes les données manquantes nous a été envoyé par M.Stéphan Poirier: La Ville de Warwick. Alors, nous conservons la version antérieure dans les archives de GrandQuébec: 

Bon, alors Warwick, c’est une ville mystérieuse. Pourquoi ? Parce que vous savez que notre site présente les villes et villages du Québec dans le but d’aider de nouveaux arrivants à choisir la localité où s’installer ou encore passer de bonnes vacances.

C’est pourquoi nous ne nous limitons pas à la présentation succincte des données officielles, comme c’est le cas de la plupart des sites qui portent sur les villes québécoises (à seule fin de gagner de l’argent). Nous essayons de trouver des données vraiment utiles pour le lecteur.

On peut trouver des renseignements sur toutes les localités du Québec ou presque, peu importe le nombre d’habitants et la distance des centres administratifs… Certains sites sont presque parfaits, d’autres ont leurs défauts. D’autres villages n’ont pas de sites internet, mais on peut trouver quelques informations de visiteurs, des publications de leurs maires ou autres.

Warwick, c’est un cas exceptionnel. Rien ! Il existe pourtant une bibliothèque à Warwick  qui proclame avec fierté :

Quoi de neuf ?

– Pour l’instant, il n’y a, semble-t-il «Rien de neuf».

La section “Expositions”  mentionne : «Pour l’instant, il n’y a pas d’information disponible sur les expositions.»

Serait-ce que presque 5000 Warwickoises et Warwickois qui résident sur le territoire de 114 km carrés dans cette ville constituée en 2000 (Région administrative du Centre-du-Québec, Municipalité régionale de comté Arthabaska), n’aient pas encore découvert ce magnifique outil de communication qui s’appelle Internet ?

Mais, non, car il y existe bel et bien un Centre communautaire d’internet (aucune information sur la ville dans ce site), une Société d’histoire de Warwick.

Ah oui, il y a un Festival des fromages de Warwick (est-il annuel ? toujours en juin ? quelles sont ses activités, les coordonnées de l’administration, du comité préparatoire ? Rien. Il semble que ce soit un dossier classé Top-secret-X-Files).

On y trouve des avocats (comme un peu partout). Et, on peut remercier ces femmes et hommes de loi car ce sont les seuls qui ont annoncé que « la municipalité de Warwick est située au centre du triangle formé par les trois principales agglomérations urbaines de la section d’Arthabaska : Thetford Mines, Victoriaville et Drummundville qui ont chacune leur palais de justice et sont respectivement chefs-lieux des districts de Frontenac, d’Arthabaska et Drummond. Les avocats de cette section sont très polyvalents, beaucoup pratiquant à la fois en droit matrimonial, civil et pénal.» (nous copions soigneusement cette longue phrase d’un site d’avocats sans changer un mot).

Et, le grand gagnant de Warwick, c’est la compagnie de téléphone de Warwick qui nous apprend qu’en 1914, la population de Warwick bénéficiait déjà, depuis un certain temps, de l’invention du téléphone, dont le système était opéré par Bell.

L’histoire du téléphone à Warwick est vraiment intéressante, mais s’ils ont pu installer une compagnie de téléphone en 1914, pourquoi ne peuvent-ils pas faire connaître leur ville en profitant d’internet ? Bon, alors, en résumé, à Warwick, il y a des avocats et des fromages et voilà les coordonnées de la ville :

Coordonnées de la municipalité de Warwick :

8, rue de l’Hôtel-de-Ville
Warwick
J0A 1M0
Téléphone : 819 358 4300
Télécopieur : 819 358 4319

Désolé, nous n’avons pas de photo de Warwick ! Pour changer le contenu de cet article, n’hésitez pas à nous écrire si vous avez quelques données sur cette ville mystérieuse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>