Archives de GrandQuébec

St-Valentin

St-Valentin

La Saint-Valentin

Page d’accueil février 2012

Quelle est la véritable origine de cette fête populaire, et pourquoi s’appelle-t-elle la Saint Valentin ? Beaucoup d’ouvrages trouvent l’origine du nom de cette fête au IIIème siècle, c’est le nom d’un martyr de l’Église catholique qui s’appelait Valentin. Cependant, la fête coïncide avec la fête romaine de la fertilité des Lupercales qui avait lieu dans l’ancienneté chaque 15 février et qui célébrait la période de conception de masse des enfants. Les fêtes des Lupercales étaient célébrées en l’honneur du dieu Pan que les Romains appelaient Lycaeus, venant de Lukos (loup). Le dieu Pan était le dieu des bergers, chasseur de loups qui protégeait les troupeaux de la voracité des animaux sauvages. Pan était adoré d’ailleurs comme symbole de la fertilité.

À l’occasion, les noms des jeunes femmes étaient placés dans une urne, puis tirés au sort par des hommes, d’où l’expression « sois ma Valentine ».

C’est en 496 après  J.-C. que le pape Gélase christianise les Lupercales païennes en changeant leur nom. Le pontife déplace sa date d’observance du 15 février au 14 février. Ainsi, l’Église catholique romaine recherche l’allégeance des populations païennes en christianisant la fête des Lupercales ainsi que d’autres célébrations païennes populaires.

elfs

Valentine et Valentin… Image : © NeuroscienceTv

C’est le prince poète Charles d’Orléans, fait prisonnier à la bataille d’Azincourt en 1415, qui rapporte en France, à son retour, cette coutume qui date de la Rome antique et qui est liée au 14 février, jour de la Saint-Valentin.

Les Anglais prétendent, dit-il, que ce jour-là, les oiseaux choisissent leurs compagnes de nichée. Afin de les imiter, les jeunes gens prennent l’habitude de désigner l’élue de leur cœur par un cadeau. Le garçon devient alors pour un an le Valentin de la jeune fille et elle sa Valentine.

romance

Romance médiévale. Image : © NeuroscienceTV

Charles d’Orléans acclimate cette coutume en Touraine et elle se répand par la suite dans le reste du royaume de France. Le poète écrit pour la circonstance :

Ce jour aussi, pour partir leur butin
Les biens d’Amour faisaient assemblée
Tous les oiseaux, qui parlant leur latin
Criaient fort, demandant la livrée
Que Nature leur avait ordonnée…

Au Québec, par contre, la Saint-Valentin ne s’implante qu’aux débuts du XXe siècle, mais c’est plutôt vers la seconde moitié du siècle qu’elle atteint l’ampleur et devient l’une des fêtes les plus populaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>