Archives de GrandQuébec

Si les nuages s’éclipsent…

Si les nuages s’éclipsent…

Si les nuages s’éclipsent, et qu’il n’y a rien à la télé…

Pour commencer à se situer dans l’espace, on peut repérer la Voie lactée. En effet, elle est bien visible dans le ciel d’été et a la forme d’un immense ruban laiteux qui traverse la voûte étoilée. Pour les anciens, son origine remonte à la mythologie grecque. Zeus eut un enfant illégitime, Hercule, avec Alcmène, une mortelle.

Pour rendre son fils immortel, Zeus le plaça auprès de son épouse légitime, la déesse Héra qui était endormie. Lorsqu’il têta, après avoir quand même bu assez de lait pour devenir immortel, Héra se réveilla et un peu de lait céleste coula de son sein, donnant naissance à la Voie lactée. C’est la galaxie à laquelle appartient notre soleil, qui fait partie d’un ensemble de 200 milliards d’étoiles.

Pleine Lune, Thierry Legault
La Lune, Copyright © Thierry Legault 

L’observation des astres requiert souvent l’utilisation d’un télescope, toutefois, on peut observer certaines étoiles et planètes à l’oeil nu ou à l’aide d’une simple paire de jumelles. Bien sûr, les conditions idéales d’observation sont toujours d’être le plus éloigné possible des sources de lumières urbaines. Pensez également à protéger vos yeux. Le Planétarium de Montréal proposera des séances d’observation en diverses occasions tout au long de l’été.

Saturne, Thierry Legault
Saturne, Copyright © Thierry Legault

Alors, si vous partez à la campagne pour les vacances, profitez de votre éloignement de la civilisation pour observer le ciel. On peut par exemple voir à l’oeil nu : les planètes Mars, Jupiter et Saturne, Arcturus – l’étoile principale de la constellation du Bouvier, 51 Pegasi, la galaxie d’Andromède M31 et la grande nébuleuse d’Orion M42.

galaxie andromede
M 31 Galaxie d’Andromède, Copyright © Thierry Legault

Pour situer ces étoiles ou planètes, le plus simple est de se procurer une carte du ciel. Il y en a dans tous les magazines qui traitent d’astronomie.

Quelques événements cosmiques que l’on peut voir à l’oeil nu :

grande ourse astronomie
La Grande Ourse (en forme de casserole) et la planète Saturne (de couleur jaunâtre, à 7h sous la lune) dans la constellation du Lion à droite. Copyright © Gilles Boutin, chasseurs d’aurores boréales
  • 17 juillet – 24 août, pluie des Perséides (étoiles filantes), en tous lieux, maximum le 12 août.
  • 22 juillet – éclipse totale de soleil observable de Chine, de Corée, du Japon et depuis certaines parties de l’océan Pacifique.
  • 14 août – La planète Jupiter se trouvera au plus près de la Terre et sera visible toute la nuit.
  • 21 octobre, pluie des Orionides (étoiles filantes), en tous lieux.
  • 14-21 novembre, pluie des Léonides (étoiles filantes), en tous lieux, maximum vers le 21 novembre.
  • en décembre, la planète Mars sera observable à l’oeil nu et au télescope en tous lieux.
  • 14 décembre, pluie des Géminides (étoiles filantes), en tous lieux. 
  • 31 décembre – éclipse de lune, en Europe, en Asie et en Afrique, la Lune sera dans l’ombre de la Terre.
orion pleiade
 
La constellation d’Orion est la plus visible en Amérique du nord, elle est au-dessus de la montagne, en forme de point d’ interrogation inversé, le groupe d’étoiles en haut à droite sont les Pléiades. La constellation du Taureau se trouve entre Orion et les Pléiades, en forme de V incliné vers la gauche. Copyright © Gilles Boutin, chasseurs d’aurores boréales

Entre 2006 à 2009, la Lune traverse plusieurs fois l’amas des Pléiades et peut occulter chaque fois plusieurs étoiles brillantes. Un effet de couleur saisissant se produit alors entre le bleu des étoiles des Pléiades et la Lune qui semble rousse.

  • Nuit du 13 au 14 août 2009
    La Lune occultera les étoiles Electra, Celaeno, Merope et Maia, entre 03 h 38 et 04 h 51 (HNE à Montréal). Le phénomène débutera juste avant l’aurore et la Lune sera à environ 53° au-dessus de l’horizon sud-est à ce moment.
  • Nuit du 3 au 4 novembre 2009
    La Lune va frôler le bord sud des Pléiades en occultant les étoiles Atlas et 26 Tau entre 00 h 00 et 01 h 17 (HNE à Montréal).
Quelques soirées d’observations astronomiques en juillet :

Lors de ces soirées d’observation, il sera possible de voir le ciel au télescope.  

galaxie pelican
Ngc 7000, les nébuleuses du Pélican et de l’Amérique du nord. Copyright © Thierry Legault

16-19 juillet : Gateway to the universe,
Restoule Provincial Park, Ontario
www.gatewaytotheuniverse.org/

17-19 juillet : Mount Carleton Star party,
Mount Carleton provincial Park, Nouveau-Brunswick
www.mcsp.ca

17-21 juillet : Stargazing Manitoulin,
The Dark Sky Sanctuary in Gordon’s Park (Manitoulin Island), Ontario
www.gordonspark.com/astronomy.html

24-26 juillet : Butterpot Star Party
Butterpot Provincial Park, Terre-Neuve et Labrador
www.sji.ca/rasc

24-26 juillet : CAFTA 2009
Concours annuel de fabricants de télescopes d’amateurs
Parc des îles de Saint-Timothée (près de Valleyfield), Québec
www.astrosurf.com/cdadfs/cafta.html

24-26 juillet : Star B-Q
Eccles Ranch Observatory
Caroline, Alberta
http://calgary.rasc.ca/starbq2009.htm

De nombreux autres événements similaires auront également lieu en août et en septembre, comme le Mont Kobau Star Party, au sommet du mont Kobau, près d’Osoyoos, en Colombie-Britannique, du 15 au 23 août www.mksp.ca.

Source des photographies :
1- Lune, 2- Saturne, 3- M 31, Copyright © Thierry Legault
4- Grande Ourse et Saturne (Salluit, Nunavik), Copyright © Gilles Boutin
5- Orion, Pléiades, Lune (Salluit, Nunavik), Copyright © Gilles Boutin
6- Ngc 7000, les nébuleuses du Pélican et de l’Amérique du nord, Copyright © Thierry Legault 

Sites d’astronomie et de photos :

Fédération des astronomes amateurs du quebec
Planétarium de Montréal 
www.astronomy2009.fr
Thierry Legault
Gilles Boutin, le “Bandit de nuit”

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>