Archives de GrandQuébec

Muntadas. La construction de la peur

Muntadas. La construction de la peur

Muntadas. La construction de la peur

du 28 février au 18 avril 2009

SBC Galerie d’art contemporain présente des oeuvres récentes d’Antoni Muntadas.

Dans la société actuelle où la surinformation côtoie le hoax, et où la propagation de l’information est quasi-instantanée, on peut s’interroger à juste titre sur la qualité de cette information si rapidement élaborée. 

Dans la poursuite de ses investigations sur la peur véhiculée dans les médias, Antoni Muntadas investit les salles de la galerie SBC avec une série de titres de journaux, de photographies et de projections vidéo.

La première vidéo s’intéresse à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, tandis que la seconde évoque les relations entre le Maroc et l’Espagne de chaque côté du Détroit de Gibraltar. Au cours de ces films, on constate que la construction de la peur est aussi solide qu’un mur de Berlin. 

L’exposition porte sur la fausse objectivité des médias qui contribue à l’élaboration des peurs actuelles, mais elle parle aussi de l’émigration, de la religion, du travail, bref, elle aborde l’humain et ses difficultés de communication avec l’autre sous bien des aspects.  

Antoni Muntadas - La construction de la peur

C’est au cours des années soixante-dix que Muntadas élabore son concept de “paysage médiatique”. À partir d’images et de mots trouvés dans des titres de journaux, des magazines et des livres, l’artiste intervient en amplifiant certains traits de la réalité idéologique insidieuse véhiculée par les médias. Dans les années 1990, il entreprend On Translation, un vaste corpus qui comporte à ce jour une quarantaine de projets différents dont deux vidéos, On Translation Fear/Miedo (2005) et On Translation Miedo/Jauf (2005-2008) qui sont projetés dans le cadre de cette exposition.

Muntadas est né à Barcelone en 1942. Il est établi à New York depuis 1971. Son travail a été présenté au MOMA à New York, à la Documenta VI et X de Kassel (1977, 1997) et à la Biennale de Venise (1976, 2005).

SBC galerie d’art contemporain
372 Ste-Catherine Ouest, espace 507

La galerie est ouverte du mardi au samedi de 12h à 17h.

Tél : 514 861 9992

www.sbcgallery.ca/

À la Cinémathèque québécoise : 8-9-10 avril 

Cinémathèque québécoise

Trois programmes présentant la vidéographie de Muntadas de 1971 à 2008 seront à l’affiche de la Cinémathèque québécoise les 8, 9 et 10 avril, au 335 boul. De Maisonneuve Est. L’artiste sera sur place pour rencontrer le public lors du dernier programme.

Mercredi 8 avril 2009 : 19 h Salle Fernand-Seguin, Les années 1970 (67 min).

Ce programme regroupe quelques-unes des premières vidéos de Muntadas : Actions et Tactile Recognition of the Body explorent les expériences sensorielles (la vue, l’odorat) ; Snowflake raconte l’histoire d’un gorille albinos, le seul connu au monde, qui a vécu au zoo de Barcelone et s’interroge sur son pouvoir d’attraction ; Liège 12/9/77 reflète la particularité du paysage audiovisuel belge du milieu des années 1970 qui fait écho à l’environnement politique et linguistique du pays.

Jeudi 9 avril 2009 : 19 h Salle Fernand-Seguin, Vidéo, critique des médias (113 min).

Between the Lines dévoile la préparation d’un tournage télé et le travail des journalistes ; Media Ecology Ads s’intéresse à l’un des attributs typiques des médias : leur sens particulier du temps ; Video Is Television? et Cross-Cultural Television étudient le média télévisuel, ce deuxième film nous confrontant à une variété de sources contrastant avec l’habituelle homogénéité télévisuelle ; TVE: Primer Intento, porte sur l’histoire et le contenu de la chaine publique espagnole.

Vendredi 10 avril 2009 : 19 h Salle Fernand-Seguin, La Construction de la peur (82 min).
 
Ces deux œuvres récentes s’intéressent au discours de peur qui domine les médias et à son rapport à la géopolitique. On Translation: Fear/Miedo analyse la peur en tant que concept générique, mais aussi de situation spécifique : la peur des autres, des étrangers, tandis que On Translation: Miedo/Jauf présente le phénomène de la frontière, sous l’angle de la peur

Lire aussi :

Pour se faire peur :

(page d’accueil, mars-avril 2009)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>