Archives de GrandQuébec

Halloween en images

Halloween en images

Halloween
Trouille et citrouille

(page d'accueil en octobre 2013)

De par le monde, les adeptes de cette fête sont toujours plus nombreux à retomber en enfance. Au Québec, aujourd'hui, Halloween vient juste après Noël et Pâques au palmarès des fêtes les plus populaires. Au Canada, plus de cinq millions d'enfants se déguisent et vont frapper à des millions de portes pour réclamer leur droit légitime sous peine de mauvais sort et de leur chant choral (ce qui devient le même pour l'occasion).

Les achats de bonbons, de chocolats, de décorations, de costumes se chiffrent à des millions de dollars et on regarde de moins en moins à la dépense pour célébrer dignement cette tradition millénaire. En fait, aujourd’hui, un tiers de Québécois croient aux fantômes et aux vampires et 20% pensent que la sorcellerie existe.

Mais au Québec, Halloween a été célébré depuis le début du XIXe siècle, apporté par des Irlandais et Écossais qui constituèrent à l’époque la vague la plus importante d’immigration dans la province. Toutefois, la tradition ne s’est vraiment répandue à travers le monde, peu importe l’origine, la langue ou les traditions culturelles, que vers la fin du XXe siècle. L’influence de la culture américaine, où Halloween est devenue une fête très populaire vers le milieu du siècle, n’est sûrement pas étrangère à ce succès international (si les fabricants de friandises n'ont pas ménagé leurs efforts pour exporter cette tradition, c'est Hollywood qui a contribué à diffuser Halloween dans le monde).

Rappellerons quelques règles de sécurité :

  • Les adultes doivent connaître l’itinéraire des enfants et le faire respecter;
  • Les enfants doivent porter un costume de couleur claire avec des bandes réfléchissantes. Ainsi, ils seront visibles des automobilistes et cette précaution est très importante;
  • Choisissez pour l’enfant un costume court plutôt qu’une robe longue pour lui éviter de trébucher;
  • Une lampe de poche sera un accessoire amusant et elle peut devenir très utile pendant cette fête essentiellement nocturne;
  • On recommande de porter un maquillage plutôt qu’un masque qui peut obstruer la vue;
  • L’heure du retour doit être fixée et respectée;
  • Seules les maisons éclairées peuvent être visitées et les enfants doivent demeurer à l’entrée des maisons;
  • Ne jamais accepter de monter à bord d’un véhicule, même si les enfants connaissent le conducteur, sans l’autorisation du parent , donnée à l’enfant personnellement;
  • Faites vérifier les friandises par un adulte.

citrouilles haloween

Au Québec, pas moins de 500 fermes cultivent un lopin de cucurbitacées et 50% des Québécois décorent leur maison et leur jardin pour la fête. Photo : © GrandQuebec.com
 

walking dead

Cette fête pour les enfants est née chez les Celtes, ancêtres des Irlandais, des Gallois, des Écossais, des Bretons, etc. Photo : © GrandQuebec.com

docteur samain

On célébrait le 31 octobre la veille du Samain, le Nouvel An celtique, et c’était le seul jour où les esprits des morts avaient le droit de visiter les vivants et vérifier si les troupeaux étaient en bon état, si les moissons étaient abondantes et si leurs descendants vivaient bien. Photo : © GrandQuebec.com

sauman

La marche des zombies de Montréal ou la guerre mondiale Z. Dans l’antiquité, ce jour ou plutôt cette nuit du 31 octobre au 1er novembre, les druides sacrifiaient des animaux à Samain pour qu’il ne soit pas trop cruel pendant son règne. Photo : © GrandQuebec.com

deux filles zombies

Pour montrer la prospérité de la maison et pour apaiser les esprits, on laissait donc de la nourriture à l’entrée des villages. Photo : © GrandQuebec.com

trois filles zombie

Le mot Halloween vient de l’expression anglaise: All Hallow's Eve qui signifie la veille de la fête des Saints (Fête des Toussaints). Photo : © GrandQuebec.com

zombie hadicapee

Au fil des siècles, les enfants déguisés en fantômes commencent à aller de porte en porte en imitant les esprits et en demandant des bonbons. Photo : © GrandQuebec.com

docteur de famille

Un bon docteur de famille. Photo : © GrandQuebec.com

portrait grand père

Au début, les maquillages et les costumes étranges visaient à effrayer les esprits, puis, on a presque oublié le véritable caractère de la cérémonie. Photo : © GrandQuebec.com

citrouilles

Un fait curieux: au XIXe siècle, le pape Grégoire IV, déplace la fête des Saints au 31 octobre afin de reconnaître tacitement le Samain, cette fête du Nouvel An celte. Photo : © GrandQuebec.com

épouvantail

Hum… c'est vrai que certaines commissions scolaires ont demandé aux élèves de remplacer les zombies et vampires par personnages historiques, mais sans succès. Photo : © GrandQuebec.com

freddy krugger

Freddy Krugger est devenu l'un des symboles les plus marquants de la fête. Photo : © GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>