Archives de GrandQuébec

Escales improbables

Escales improbables

Escales Improbables

8e festival international
LES ESCALES IMPROBABLES DE MONTRÉAL
Le rendez-vous des arts sans frontières
DU 7 AU 11 SEPTEMBRE 2011

5 jours d’activités en famille ou entre amis
Du 9 au 11 septembre sur les Quais du Vieux-Port – 7 et 8 septembre à la Fonderie Darling

(page d'accueil août-début septembre 2011)

Depuis huit ans, les Escales Improbables de Montréal prennent le parti des arts vivants sous toutes leurs formes et proposent une programmation éclectique ouverte à tous, un espace de liberté et de convivialité au bord du fleuve. Cette année du 7 au 11 septembre, 70 artistes du Québec, de France, des États-Unis, de Suisse et de Nouvelle-Zélande à l’imagination féconde et leurs spectacles déroutants nous emmènent hors des sentiers battus pour une déambulation créative entre musique, théâtre, danse, installations et art graphique en direct. Quatre premières au Canada et trois créations, cinq jours hors des cadres et des contours, une escapade rêveuse de jour comme de nuit pour un dépaysement artistique au bord de l’eau.

escales improbables festival           fine things      

    emmanuel jouthe                       stephen bain

ESCALES DE JOUR – DU VENDREDI 9 AU DIMANCHE 11 SEPTEMBRE 2011
LES QUAIS DU VIEUX-PORT DE MONTRÉAL, FACE AU CENTRE DES SCIENCES
14H-18H30 / GRATUIT

logo escales improbables

L’après-midi, ce sont 18 projets qui prennent place aux abords du Saint-Laurent. Présentés plusieurs fois par jour ou en continu, ils invitent à un parcours libre d’une aventure artistique à une autre où l’on se prête au jeu de performances visuelles et sonores dans lesquelles le spectateur devient parfois acteur de la création.

Installé dans sa maison miniature, le néo-zélandais Stephen Bain porte une réflexion sur l’utopie de la propriété immobilière (première au Canada) tandis que les danseurs d’Emmanuel Jouthe convient les curieux à une rencontre dansée intimiste. A la frontière du théâtre et de la vidéo, les performances du suisse Yan Duyvendak créent une interactivité forte avec le public. Prenez-vous au jeu d’une création musicale collective avec le génial environnementaliste sonore Freeworm. Le voyage continue à l’écoute de la Babel Sonore de la compagnie Caracol et de leurs sons récoltés autour du monde, puis avec le concert de François Audrain dont la tournée internationale Les Retours de l’école fait escale à Montréal. Au gré du parcours, on découvre l’habitat mobile et la robe flottante d’Ana Rewakovicz, et on expérimente  les sculptures-installations de Philippe Cool. Le collectif RGB Live Painting (Phil Allard, Fred Girard et J-F LeBlanc) crée une œuvre spéciale pour les EIM et l’Ensemble Karel parade en musique avec ses sculptures mobiles aux allures d’insectes géants pour clore chaque après-midi.

Les Siestes Musicales rythment en douceur cette déambulation. S’assoupir un moment à l’écoute des sons métissés de The Fakir, où les airs orientaux côtoient le groove et l’électro; se laisser porter par le set acoustique de François Audrain et son univers intimiste; rêver au son de la voix aérienne de Leif Vollebekk; voyager entre rock, jazz et musique klezmer avec Nozen

ESCALES DE NUIT – MERCREDI 7 ET JEUDI 8 SEPTEMBRE 2011
FONDERIE DARLING, 745 RUE OTTAWA 
20H-MINUIT / 16 $ EN PRÉVENTE – 20$À LA PORTE 

Escale de Nuit # 1, Mercredi 7 septembre, Voyage de l’intranquillité
Cette soirée commencera avec l’envolée musico-poétique de Valody tirée du Livre de l’intranquillité de Fernando Pessoa et aboutira avec la Klezmer-funk dance party de Socalled et David Krakauer. On retrouvera aussi Body Slam Jam Project de Greg ‘’Krypto selinger’’ (prix des EIM au Fringe 2011) qui réunit quatre breakdancers, 3 poètes et deux musiciens ; la pop-noise du one-man band PIaNO CHat; l’improbable rencontre de la danse classique et du pole-dance avec Olivier Dubois pour la première au Canada de son solo Pour tout l’or du monde et deux installations de Philippe Cool.

Escale de Nuit # 2, Jeudi 8 septembre, Singulier Pluriel
En coprésentation avec le Studio 303. L’irrévérencieux Oh! Canada des Choreographers (création) ; le dernière opus de Caroline Laurin-Beaucage et Martin Messier, Soak ; une deuxième représentation de  l’ironique et décapant Pour tout l’or du monde d’Olivier Dubois; une création graphique en direct du collectif En Masse et la fusion électro-jazz orientale de The Fakir.

En parallèle du festival, les EIM accueillent le FEC (Festival d’Expression Citoyenne) le samedi 10 septembre de 15h à 18h, sur les Quais du Vieux-Port de Montréal Au menu : les idées sauvages, le défi des priorités, l'élection nomade…

Et du 2 au 10 septembre, les EIM présentent deux projets dans le cadre de l’évènement Oumf en partenariat avec le pôle Quartier Latin du Quartier des spectacles et la SDC Quartier Latin : Est-ce que le monde sait qu’il me parle?, un spectacle pour 1 container, 2 comédiens, 30 spectateurs, 1 vidéoprojecteur et 100 poupées de la Ktha Compagnie (France) qui dénonce l’overdose d’un monde trop bavard; et Raindance du spécialiste en arts électroniques Paul de Marinis (États-Unis), installation sonore participative dans laquelle l’eau crée des mélodies populaires en entrant en contact avec un parapluie.

escales

Toutes les informations sur www.escalesimprobables.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>