Ligne du temps : 2014

29 mars – 31 mars

29 mars – 31 mars

C’est arrivé au Québec entre le 29 mars et le 31 mars 2014

Voir aussi : les événements qui ont eu lieu du 22 mars jusqu’au 28 mars 2014

29 mars 2014 : Environ 1800 militants péquistes se sont rassemblés au théâtre Telus à Montréal, en soirée samedi, pour souhaiter bon anniversaire à Pauline Marois qui célébrait ses 65 ans et entamer le dernier droit vers le scrutin du 7 avril. «C’est le plus beau rassemblement de la campagne tous partis confondus», s’est félicitée la chef péquiste devant un auditoire survolté […] Ici, ce soir, nous sommes réunis autour de cette idée merveilleuse de faire du Québec un pays.» La soirée allait être riche en surprises et le PQ n’a pas lésiné sur les moyens. Un orchestre de 12 musiciens s’est chargé de chauffer la salle en jouant des airs inspirés du Dixieland (La Nouvelle-Orléans). Puis, ce fut le tour de la chanson québécoise. La comédienne Guylaine Tremblay est venue sur la scène pour entonner la chanson de Claude Gauthier «Le plus beau voyage». L’animatrice Suzanne Champagne a ensuite appelé Jean-Pierre Ferland ; il a comblé l’auditoire avec Une chance qu’on s’a. La politique et la campagne électorale ont par la suite repris leurs droits. Mme Marois s’est amenée à travers les militants pour prendre un de ses rares bains de foule. «J’ai déclenché les élections au début de mars parce que je voulais avoir beaucoup de monde à mon anniversaire», a blagué la chef péquiste une fois arrivée sur scène.

29 mars 2014 : Neige et températures sous zéro sont encore au menu ce week-end, mais dès la semaine prochaine, il faudra surveiller les rivières du sud-ouest de la province à cause des prévisions de redoux et de pluie. Déjà, des travaux d’affaiblissement du couvert de glace ont été entrepris sur quelques rivières de l’Estrie et de la Montérégie et les aéroglisseurs de la Garde côtière ont commencé à briser les glaces aux embouchures de cours d’eau, dont la rivière Châteauguay et le lac Saint-Louis. «Nous sommes en surveillance active, nous faisons des travaux préventifs et nous restons en lien avec nos municipalités à risque», a indiqué Marie-Ève Bilodeau, conseillère en sécurité civile au ministère de la Sécurité publique. Municipalités, autorités et citoyens devront demeurer vigilants puisqu’Environnement Canada prévoit des températures entre 7 et 10 degrés Celsius à compter de lundi, combinées à des pluies intermittentes mercredi, dans la grande région métropolitaine. Le mercure sera également au-dessus de zéro dans plusieurs autres régions. «La clé de l’équation, c’est la vitesse à laquelle va se faire le dégel», a résumé Pierre Corbin, d’Hydro Météo.

29 mars 2014 : Un jeune homme a subi des brûlures importantes à la suite d’un conflit qui a dégénéré, dans un commerce de Québec, lorsqu’un individu qui s’est présenté avec un bidon d’essence, a menacé de faire brûler l’endroit. Un appel a été logé au 9-1-1 vers 11 h 40 pour signaler la présence du suspect menaçant dans l’établissement du boulevard Wilfrid-Hamel. À leur arrivée sur place, les policiers ont trouvé trois personnes à l’extérieur du commerce, dont le jeune homme gravement brûlé. Ce dernier a été transporté dans un centre hospitalier. Le suspect se trouvait également sur place tout comme un témoin du conflit. «Ces deux individus ont également été conduit à l’hôpital pour traiter un choc nerveux. Ils seront rencontrés par les policiers lorsque leur état de santé le permettra», a indiqué Christine Lebrasseur, porte-parole de la police de Québec. Des enquêteurs des crimes majeurs de la police de Québec se sont présentés sur place en début d’après-midi pour analyser la scène de crime. Un bidon d’essence a notamment été trouvé tout près d’une voiture dans le stationnement du commerce.

30 mars 2014 : Une cinquantaine de personnes ont répondu à l’appel du célèbre docteur et clown Patch Adams et se sont rassemblées dans une foule éclair («flash mob») à la Place des arts de Montréal, cet après-midi. Le pittoresque docteur américain qui prône les vertus du rire en milieu médical est l’invité d’honneur du 15e Sympholium à Montréal, une semaine qui célèbre la folie créatrice. Cet événement organisé notamment par l’Université de Foulosophie – un OSBL qui a pour objectif de répandre le rire engagé – fait la promotion du rire et de la créativité dans la relation d’aide, notamment auprès des personnes hospitalisées. Jusqu’au 1er avril, plusieurs activités sont organisées, dont une conférence sur l’art qui fait du bien à l’amphithéâtre Judith-Lacoste-Beaubien du CHU Sainte-Justine, lundi, à 10 h 30.

30 mars 2014 : À coup de «Poutine dégage» et «l’Ukraine c’est l’Europe», plus d’une centaine de manifestants ont bravé la tempête de neige pour dénoncer l’invasion des forces armées russes sur le territoire ukrainien. «C’est une période difficile pour l’Ukraine qui vient de se faire enlever la Crimée», a commenté l’un des organisateurs de la manifestation et membre de la communauté ukrainienne de Montréal, Andriy Govorun. Présent pour l’occasion, le maire de Montréal, Denis Coderre, a apporté son soutien à la communauté ukrainienne. «Encore aujourd’hui, nous devons agir pour faire respecter le territoire d’un peuple qui avait décidé de se prendre en main et de lutter contre la corruption», a-t-il déploré. Les représentants de plusieurs communautés ethniques de Montréal étaient également présents pour exprimer leur appui. «Il faut tous se soutenir, la Moldavie sera sûrement la suivante sur la liste de Poutine», s’inquiète la présidente de la communauté moldave du Québec, Ala Mindicanu. D’après elle, la paix en Europe est dangereusement menacée. «On a un ennemi commun, a estimé Faisal Alazem, de la communauté syrienne de Montréal. Poutine a envahi leur pays et il a contribué aux 250 000 morts dans le notre en utilisant sont droit de veto à plusieurs reprises au Conseil de sécurité de l’ONU, pour empêcher l’intervention en Syrie.»

30 mars 2014 : Une fillette d’une dizaine d’années a été blessée après avoir été happée par une voiture, dimanche après-midi, sur la rue Saint-Denis, dans le Plateau-Mont-Royal. Vers 16 h, la jeune fille a traversé la rue Saint-Denis en courant de l’ouest vers l’est, entre les rues Duluth et Roy. Une voiture circulant vers le nord sur Saint-Denis a tenté de l’éviter, mais en vain. La fillette a été transportée à l’hôpital. «Elle a des blessures importantes au visage, mais sa vie n’est pas en danger», a dit Danny Richer, porte-parole de la police de Montréal. La mère a accompagné sa fille dans l’ambulance, mais n’a pas été blessée. Le conducteur de la voiture a quant à lui été traité sur place pour un violent choc nerveux. Selon plusieurs témoins, le conducteur circulait à une vitesse normale sur Saint-Denis et n’aurait rien à se reprocher. La rue Saint-Denis a été brièvement fermée à la circulation entre Roy et Duluth pour enquête.

31 mars 2014 : Un feu d’origine inconnue a causé d’importants dégâts chez le maire de Brownsburg-Chatham, Serge Riendeau. Le maire de cette municipalité située près de Lachute, dans les Laurentides, a laissé entendre qu’il pourrait s’agir d’un geste d’«intimidation». Vers 0 h 30, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été appelés à se rendre sur la montée Stonefield, où un début d’incendie dans un abri d’auto annexé à une maison venait d’être signalé, a expliqué le porte-parole de la SQ, Claude Denis. Malgré l’intervention rapide des pompiers, le brasier a complètement détruit une voiture en plus d’endommager la résidence. Environ deux heures après avoir éteint le feu, les sapeurs ont été rappelés sur les lieux, car les flammes se sont rallumées au niveau du toit et menaçaient de reprendre de la vigueur. Elles ont toutefois été rapidement maîtrisées. Comme les pompiers n’ont pas été en mesure de déterminer la nature exacte de cet incendie, des policiers de la SQ ont été dépêchés sur place. Un périmètre de sécurité a été érigé autour du domicile et la scène devait être analysée par des enquêteurs.

31 mars 2014 : Un accident de travail a coûté la vie à un employé d’une entreprise de production d’objets en plastique, lundi soir, à Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie. Le tragique événement est survenu vers 20 h 45 chez GSC Technologies, sur le boulevard Industriel. «C’est un jeune homme de 23 ans qui travaillait et qui se dirigeait vers une machinerie, a expliqué l’agent Martin Anctil du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu. Il y avait une barrière qu’il devait contourner, mais il a décidé de passer en dessous. En l’agrippant, la barrière aurait cédé et aurait heurté sa tête.» À la suite de cet accident, la victime a perdu connaissance, mais elle respirait toujours à l’arrivée des premiers secours. Son décès a finalement été constaté à l’hôpital plus tard dans la nuit. Personne d’autre n’a été blessé. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) et le coroner ont été dépêchés sur place afin de faire la lumière sur cet événement.

31 mars 2014 : L’église de Saint-Eugène-de-Guigues, en Abitibi-Témiscamingue, a été ravagée par les flammes. L’incendie s’est déclaré vers 19 h 30. C’est une résidente du secteur qui a contacté les services d’urgence après avoir vu les flammes. À ce moment, elle ignorait s’il s’agissait d’une résidence ou de l’église. De nombreuses vidéos de l’événement circulent sur les réseaux sociaux. Selon ces images, l’église serait une perte totale. Sur une des vidéos, on peut voir le clocher s’effondrer. Selon les informations actuelles, l’incendie aurait continué de faire rage pendant la nuit. Au moins trois services d’incendie de ce secteur ont été appelés en renfort.  Cette église a accueilli les cérémonies du centenaire du village de 466 habitants en 2011. Peu de temps avant l’événement, le clocher avait été réparé, car il avait été abîmé par la foudre.

31 mars 2014 : Après plus de trois ans de tergiversations, les 1300 employés de l’usine Electrolux de L’Assomption sont finalement fixés. Le géant suédois de l’électroménager mettra définitivement la clé dans la porte le 18 juillet prochain. L’annonce, initialement prévue à 13 h, a finalement été faite aux travailleurs vers 14 h 15 vendredi. Des policiers étaient également présents aux abords pour éviter les débordements. Un peu à l’image de la longue agonie de l’usine depuis trois ans, le moment fatidique a été retardé de plus d’une heure en raison d’une panne électrique majeure dans le secteur. Candidats à l’élection du 7 avril dans la circonscription de L’Assomption où se situe Electrolux, François Legault (Coalition Avenir Québec) et Pierre Paquette (Parti québécois), se sont déplacés pour parler aux travailleurs. En 2010, la direction d’Electrolux avait confirmé son intention de délocaliser son usine de L’Assomption vers Memphis, aux États-Unis, en janvier 2013. Il s’en est suivi une valse de reports qui ont provoqué l’ire des employés et des intervenants du comité de relance, rendant difficile la mise en place d’un plan de reprise de l’usine, finalement dévoilé le 18 mars dernier. Encore la semaine dernière, le syndicat dénonçait le silence des dirigeants de l’entreprise sur ses intentions. L’usine représentait 5 % des emplois totaux dans la MRC. «Cette fermeture représente une perte de 33% des emplois du secteur manufacturier de la MRC», a déploré Georges Robinson, président du Centre local de développement de la MRC de L’Assomption. «C’est une véritable catastrophe économique qui réside, non seulement dans l’impact économique et humain des pertes d’emplois, mais également dans l’incapacité physique de la MRC à générer l’activité économique pour recréer de nouveaux emplois», a-t-il ajouté. L’automne dernier, la MRC de L’Assomption a lancé un processus d’appel d’offres pour trouver un courtier qui amènera un nouvel occupant dans l’usine.

À lire également : événements qui ont eu lieu entre le 1er avril et le 7 avril 2014.

printemps

printemps à Montréal

Le printemps à Montréal. Photo : GrandQuebec.com

Voir aussi nos sources pour ces nouvelles :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>