Ligne du temps : 2014

29 mai – 31 mai

29 mai – 31 mai

C’est arrivé au Québec entre le 29 mai et le 31 mai 2014

Voir aussi : les événements qui ont eu lieu du 22 mai jusqu’au 28 mai 2014

29 mai 2014 : Une des deux victimes de la double tentative de meurtre survenue ce soir, au parc de Sienne, dans l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, à Montréal, se trouve toujours entre la vie et la mort. « L’homme de 28 ans est toujours au centre hospitalier, dans un état critique alors que l’autre victime, un homme de 25 ans est présentement hors de danger », a confirmé l’agent Jean-Pierre Brabant, du Service de police de la Ville de Montréal. Les policiers ont rencontré des témoins. Les enquêteurs des crimes majeurs et les techniciens en scène se trouvent toujours sur la scène de crime, à l’intersection de la 54e rue et du boulevard Pie-IX. «Le poste de commandement sera là encore une bonne partie de la matinée (du vendredi) et le périmètre de sécurité maintenu», a ajouté l’agent Brabant. Les circonstances entourant cette double tentative de meurtre demeuraient inconnues et aucun suspect n’avait encore été arrêté en lien avec cette affaire.

29 mai 2014 : L’ex-entrepreneur Paul Sauvé poursuit le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), la Sûreté du Québec et le Procureur général du Québec pour 5 millions $ pour dommages moraux et atteinte à sa réputation. Dans une poursuite de 22 pages déposée mercredi au palais de justice de Montréal, Sauvé s’en prend à la gestion de la preuve par la Couronne et la procureure Me Madeleine Archer. Il affirme notamment qu’il souhaite désormais pouvoir témoigner pour la défense. Selon l’ancien entrepreneur, «il n’y a pas eu de traitement d’information disculpatoire pour les accusés, il [Paul Sauvé] a l’intention de témoigner pour la défense», peut-on lire dans le document. Le PLQ et le cabinet de Jean Charest éclaboussés Après que Paul Sauvé eut porté plainte, la SQ a visé en 2009 un réseau de blanchiment d’argent et d’infiltration de l’économie légale dans le secteur de la construction, dont l’entreprise de Sauvé. Mais pour Paul Sauvé, l’opération Diligence a été «bâclée» et il y aurait même eu des «fuites». «Cette enquête policière sera ultérieurement bâclée à la demande des plus hautes instances du Parti libéral du Québec» et il y a eu une «fuite de l’enquête policière en provenance du chef de cabinet du premier ministre du Québec», peut-on lire dans la poursuite. Le 18 avril dernier, Sauvé avait mis en demeure le DPCP pour 5 millions $ en dommages punitifs et moraux, troubles et inconvénients. Paul Sauvé a également poursuivi TVA Nouvelles l’hiver dernier en lien avec un reportage diffusé en décembre.

30 mai 2014 : Un jeune homme qui a été roué de coups par trois suspects à la suite d’une sauvage agression dans le parc du Mont-Royal, se trouve dans un état critique, mais stable, à l’hôpital. Selon la police de Montréal, la victime de 26 ans marchait dans le parc, vers 18 h, non loin de l’endroit où se réunissent les joueurs de tam-tam. Il a alors vu trois hommes en train d’arracher les branches d’un arbre. « La victime les a avisés d’arrêter et c’est alors que les trois suspects s’en sont pris physiquement à la victime en lui assénant des coups de poing et des coups de pied », a expliqué François Collard, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal. À l’arrivée des policiers et des ambulanciers, la victime de cette sauvage agression gisait au sol, inconsciente. Souffrant de blessures importantes, notamment à la tête, l’homme a été transporté à l’hôpital où il se trouvait dans un état critique, mais considéré comme stable en fin de soirée. Les suspects ont pris la fuite et n’ont toujours pas été retrouvés par les policiers. Des enquêteurs ont été demandés sur place pour analyser la scène de crime.

30 mai 2014 : Un Montréalais qui poursuivit Loto-Québec dans l’espoir de mettre la main sur une cagnotte de 13,5 millions $ qui lui a échappé à sept secondes près vient de subir un autre revers, cette fois-ci, devant la Cour d’appel. Le 23 mai 2008 à 20 h 58, Joel Ifergan se présente dans un dépanneur pour acheter son billet de loterie hebdomadaire. Il demande s’il a le temps et on lui répond dans l’affirmative. Le premier billet qu’il achète est imprimé à 20 h 59 et 47 secondes et le second à 21 h 00 et 7 secondes. C’est sur ce second billet que se trouvaient les numéros de la combinaison gagnante, mais le billet imprimé est plutôt pour le tirage de la semaine suivante. « Ils disent que vous pouvez placer une mise jusqu’à 21 h la date du tirage et ç’a été fait avant. Le système a des défauts et ils ne veulent pas l’admettre, a affirmé M. Ifergan. Les juges ne veulent pas prendre la décision contre Loto-Québec parce qu’il faudrait qu’ils changent et nous, le consommateur québécois, devant les neuf autres provinces, on est pris à se battre contre un mur. » Même s’il a été débouté en cour, il souhaite encore continuer à se battre en Cour suprême pour obtenir la somme qu’il estime avoir gagnée.

30 mai 2014 : Un ourson noir en cavale en a surpris plus d’un dans le quartier centre-sud de Sherbrooke, ce matin. La bête, probablement âgée de moins de deux ans, a pris près de deux heures pour réintégrer un boisé situé à proximité. « C’était surtout un travail d’accompagnement. Nous tentions de le suivre et de l’entourer sans lui mettre de pression. Il fallait surtout s’assurer de ne pas le perdre de vue. Nous voulions éviter qu’il prenne peur et qu’il grimpe aux arbres», a expliqué l’agent Martin Carrier, porte-parole du Service de police de la Ville de Sherbrooke (SPS). C’est grâce à une vingtaine d’appels des citoyens du secteur que les policiers ont pu garder la trace de l’ours. D’abord localisé sur la rue de Kingston, l’animal s’est ensuite déplacé vers les rues Raoul-Bruneau, Veilleux, Courcelette, Prince, Dorval et Bienville. Sa balade se sera terminée dans le secteur de la rue Évangéline. « Ça se passait de jour, dans un quartier résidentiel. Si nous avions eu à intervenir pour la sécurité du grand public, nous l’aurions fait », a ajouté l’agent Carrier. Près du périmètre, de nombreux curieux s’étaient rassemblés. En début de semaine, c’est à un orignal prisonnier dans le stationnement intérieur de la Place Belvédère que les agents de la police de Sherbrooke ont eu affaires. Cette fois-ci, leur travail consistait surtout à diriger l’animal afin qu’il réintègre son habitat naturel.

30 mai 2014 : On apprend qu’un citoyen de Montréal et sa copine se sont retrouvés dans une bien mauvaise posture, plus tôt cette semaine, après que la police de Saint-Eustache eut saisi leur véhicule. Le couple sortait du ciné-parc, dans la nuit de mercredi à jeudi, lorsqu’il a immédiatement été intercepté par des policiers. Croyant à un simple contrôle de routine, le conducteur, Dave, a rapidement appris que son permis de conduire était suspendu puisqu’il avait «oublié» de payer une contravention de piéton de 70 $ reçue en mai 2013. « Je n’étais pas du tout au courant que mon permis était sanctionné et encore moins que je pouvais perdre mon permis pour une infraction que je n’ai même pas commise en conduisant », a écrit l’homme sur son profil Facebook. Quoi qu’il en soit, le véhicule dans lequel prenait place le couple a été remorqué, puis amené à la fourrière, alors que Dave s’est vu remettre un constat d’infraction de plus de 400 $. Comme le propriétaire risque de devoir attendre un mois avant de récupérer sa voiture, ce sont 600 $ en frais de fourrière qui s’ajouteront à ce montant. Ayant terminé leur intervention, les policiers ont laissé en plan le couple en bordure de la route, à quelques pas de l’autoroute 640. C’est un membre de la famille qui a dû se déplacer, mais Dave et sa copine ont quand même passé une trentaine de minutes à attendre dans un secteur plutôt industriel. Le couple jure avoir avisé les policiers que la personne qui venait les chercher mettrait de longues minutes avant d’arriver. En guise de réponse, la policière aurait répondu: « Si jamais il y a un problème, appelez le 9-1-1. »

31 mai 2014 : La Fédération canadienne des municipalités (FCM) a exhorté les autorités fédérales à resserrer la réglementation concernant la possession d’animaux exotiques, à la suite de la mort de deux garçons de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, asphyxiés par un python de Seba, en août dernier. Noah Barthe, quatre ans, et Connor Barthe, six ans, sont morts durant leur sommeil lorsque le serpent de plus de 45 kilos (100 lb), échappé d’une animalerie située dans l’immeuble où ils dormaient, est tombé sur eux. À l’occasion de leur conférence annuelle, les membres de la FCM ont voté en faveur d’une résolution d’urgence demandant au gouvernement fédéral de «jouer un rôle de premier plan en vue d’une approche pancanadienne sur la réglementation visant les animaux exotiques». «Au Canada, les gouvernements provinciaux sont responsables des règlements concernant la possession d’animaux exotiques, mais plusieurs ont été portés à laisser aux municipalités l’application de la loi», a dit la FCM, samedi, dans un communiqué. «Le gouvernement a la responsabilité restante du déplacement des animaux exotiques entre les provinces et de l’autre côté de la frontière, ainsi que des questions environnementales et de santé publique reliées à ce type d’animaux», a ajouté la FCM.

31 mai 2014 : L’été est arrivé pour les Montréalais : la plage du quai de l’Horloge, dans le Vieux-Port de Montréal, est ouverte depuis 11 h ce matin. Pour une troisième année, les Montréalais et les visiteurs peuvent profiter de la plage du quai de l’Horloge en bordure de la marina. Du sable fin, des parasols et des brumisateurs agrémentent ce lieu de détente situé près du marché Bonsecours. La baignade est interdite en raison du fort courant. Les visiteurs pourront se prélasser sur cette plage le samedi et le dimanche jusqu’au 20 juin. Dès le 21 juin jusqu’au 1er septembre, la plage urbaine sera ouverte tous les jours. La plage du quai de l’Horloge peut accueillir 1200 personnes le jour et 600 personnes les soirs de feux d’artifice et d’événements spéciaux.

31 mai 2014 : Tout au long du week-end le Service de sécurité incendie de Laval tient la huitième édition de la grande fête des pompiers de Laval. Un des moments forts a été le défilé de camions anciens qui a eu lieu samedi matin. La parade a débuté vers 9 h 30. Les camions ont défilé tout le long du trajet de 12 kilomètres entre la Place Forzani et le Centropolis. Les visiteurs ont pu échanger avec les pompiers lors de différentes activités interactives, apprécier une exposition de camions en plus d’assister au Grand Bal des pompiers, samedi soir. La grande fête se poursuit jusqu’à dimanche.

À lire également : événements qui ont eu lieu entre le 1er juin et le 7 juin 2014.

rivière des prairies

Chomedey rivière des Prairies

Rivière des Prairies vue depuis le quartier de Chomedey de Laval. Photo : GrandQuebec.com

Voir aussi nos sources pour ces nouvelles :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>