Ligne du temps : 2014

29 août – 31 août

29 août – 31 août

C’est arrivé au Québec entre le 29 août  et le 31 août 2014

Voir aussi : les événements qui ont eu lieu du 21 août jusqu’au 28 août 2014

29 août 2014 : Une dizaine de personnes ont été incommodées par du poivre de Cayenne qui aurait été aspergé par un individu, ce matin, à l’intérieur de la gare d’autocars de la rue Berri, à Montréal. Selon ce qu’un témoin a raconté à l’Agence QMI, un suspect aurait tenté de voler le sac à main d’une femme et un agent de sécurité serait intervenu vers 11 h. C’est à ce moment que l’individu aurait aspergé les victimes avec le produit irritant avant de fuir les lieux à la course. Les policiers n’étaient pas en mesure de confirmer cette version des faits. Plusieurs témoins devaient encore être rencontrés. Personne n’a été arrêté en lien avec cette affaire. « Les policiers vont visionner les ban‎des vidéo pour tenter de retrouver l’auteur », a précisé François Collard, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Des témoins ont été rencontrés par les policiers. De nombreuses ambulances ont été demandées sur les lieux afin de venir en aide aux personnes incommodées. Sur la dizaine de personnes affectées, quatre ont été transportées à l’hôpital par mesure préventive pour des picotements aux yeux et des problèmes respiratoires, selon Urgences-santé. Les autres personnes ont été traitées sur place. Les opérations étaient au ralenti, vers midi, à la gare d’autocars. Les personnes y entraient au compte-gouttes. Selon Claudia Martin, porte-parole de l’Agence métropolitaine de transport, les clients et le personnel ont pu regagner la gare vers 12 h 30.

29 août 2014 : Un camion semi-remorque s’est renversé ce matin sur la bretelle d’accès de l’autoroute 40 en direction ouest à hauteur du boulevard de la Côte-Vertu, à Montréal, perturbant grandement la circulation dans ce secteur. «Le conducteur aurait mal négocié la courbe et la semi-remorque s’est renversée, a indiqué Simon Delorme, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Il aura fallu au moins deux heures aux services d’urgence pour sortir le conducteur de 22 ans de son camion. Il était conscient durant toute l’intervention et s’en est sorti avec des blessures mineures. L’évènement s’est produit vers 5 h 30 et les autorités ont rapidement mis en place un plan de circulation afin de faciliter l’heure de pointe. «Le camion transportait de la terre, rien de chimique, a expliqué François Collard, porte-parole du SPVM. Mais l’accès reste fermé pour des travaux de nettoyage.»

29 août 2014 : On apprend que des accusations criminelles ont été portées contre 44 employés municipaux impliqués dans le grabuge à l’hôtel de ville, le 18 août dernier. De plus, 39 employés ont été suspendus sans solde. Au total, 63 employés de la Ville sont visés par les mesures disciplinaires, a indiqué vendredi le maire de Montréal, Denis Coderre, lors d’une conférence de presse. Des 39 employés suspendus, 30 sont des pompiers, quatre sont des cols blancs et cinq sont des cols bleus. À cela s’ajoutent 24 autres employés qui ne sont pas suspendus, mais qui feront tout de même l’objet d’une enquête administrative. « On a dit qu’on allait agir, a affirmé M. Coderre. C’est grave, ce qui s’est passé à l’hôtel de ville. Et pour une situation exceptionnelle, il y a des mesures exceptionnelles qui doivent être administrées. »

30 août 2014 : Un piéton a perdu la vie et un conducteur a été blessé dans un violent accident survenu à haute vitesse, en plein cœur du village d’Huntingdon, en Montérégie. L’accident s’est produit vers 19 h, sur la route 138, près de l’intersection avec la route 202 et a causé tout un émoi dans le secteur. « Des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) à bord d’une autopatrouille ont croisé un véhicule qui excédait largement la limite permise sur la route 138 », a indiqué le sergent Claude Denis, porte-parole de la SQ. Le temps que les policiers fassent demi-tour, ils avaient déjà perdu de vue le véhicule suspect, tellement il filait à vive allure. L’accident fatal est survenu un peu plus loin, au beau milieu du village. Toujours seon la SQ, le véhicule suspect a d’abord fauché le piéton, un septuagénaire, le projetant plusieurs mètres plus loin et le tuant sur le coup. En fin de soirée, les policiers n’étaient pas en mesure de déterminer le sexe et l’âge de la victime. Le véhicule fautif a ensuite effectué des tonneaux et heurté des voitures immobilisées dans le stationnement d’un restaurant situé sur la 138 avant de prendre feu. Le conducteur, un homme de 32 ans, a été grièvement blessé et transporté à l’hôpital, où des prélèvements sanguins ont été demandés pour savoir s’il était intoxiqué par l’alcool ou la drogue. On ne craint pas pour sa vie. Il sera éventuellement rencontré par les policiers et pourrait faire face à de graves accusations.

30 août 2014 : Un accident d’autocar en Bolivie a fait au moins neuf morts, et plusieurs blessés dont un Canadien, ont rapporté des médias locaux. L’autocar transportait près d’une quarantaine de touristes étrangers et boliviens qui revenaient vers La Paz après la visite d’un site touristique. La plupart des morts sont des étrangers, ont indiqué les autorités boliviennes. Le chauffeur, un Bolivien, a aussi péri dans l’accident. Parmi les morts figurent, entre autres, des ressortissants de l’Australie, de la Suisse, de l’Italie et du Pérou. Au total, plus d’une vingtaine de personnes ont été blessées. Les pays d’origine des blessés ont été identifiés comme étant l’Allemagne, l’Italie, la Suisse, le Chili, l’Inde et le Canada, notamment. L’état de santé des blessés n’a pas été précisé. Selon les informations disponibles, l’autocar aurait quitté la chaussée et se serait renversé à environ 300 km au sud de La Paz, dans le département d’Oruro.

30 août 2014 : Un conducteur de 21 ans de la Saskatchewan pourrait faire face à de lourdes accusations après avoir été arrêté, alors qu’il conduisait avec des facultés affaiblies avec 6 jeunes enfants à bord. La Gendarmerie royale du Canada a arrêté le véhicule vers 19 h, alors qu’il roulait à 149 km/h sur l’autoroute 1 en direction est à proximité de Suffield, à 32 kilomètres au nord-ouest de Medecine Hat. Au moment de l’arrestation, les policiers ont constaté que l’automobiliste était en état d’ébriété et que six enfants âgés de 8 mois à neuf ans prenaient place à l’arrière dont un n’était pas attaché. « Nous sommes toujours à étudier la relation entre le conducteur et les enfants, mais il a un lien avec chacun d’entre eux », a indiqué le capitaine Chris Zanidean. Au moment de sa libération, l’automobiliste recevra une date pour se présenter en court à Medicine Hat et pourrait faire face à des accusations de conduite avec facultés affaiblies et de négligence criminelle. « À chaque fois que quelqu’un conduit imprudemment, ce n’est pas juste sa vie qui est menacée, mais aussi celle des autres», a indiqué M. Zanidean, ajoutant que d’avoir des enfants assis à l’arrière devrait rendre la conduite encore plus prudente.

31 août 2014 : Un jeune homme a dénoncé ce qu’il croit être un comportement homophobe de la part d’un agent de sécurité du bar Le Saint-Sulpice, à Montréal. Gabriel Dion prenait part aux initiations de la faculté de médecine de l’Université de Montréal dans l’établissement de la rue Saint-Denis. En cours de soirée, alors que la fête se poursuivait et que l’alcool coulait à flot, le jeune homme se serait déplacé à l’écart, dans une cage d’escalier, pour embrasser un autre homme. Un agent de sécurité de l’endroit serait alors intervenu et aurait demandé aux deux hommes de quitter les lieux. « Le portier nous narguait un peu en nous disant qu’on n’avait pas été sages, mais tout le monde faisait ça de toute façon, a raconté Gabriel Dion. Tout le monde dansait, tout le monde se collait, tout le monde s’embrassait. On nous a lancé dans la rue avec rien, avec un verre dans le nez, sans nos sacs, totalement confus et je trouve que ce n’est pas très respectueux. » Toujours selon le jeune homme, l’agent de sécurité aurait même refusé de les laisser retourner à l’intérieur pour chercher leurs effets personnels. La Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM) a exigé dimanche « des excuses et des mesures de prévention » de la part du bar Le Saint-Sulpice. « Ce comportement homophobe est tout simplement inacceptable, a affirmé, dans un communiqué, Vincent Fournier Gosselin, secrétaire général de la FAÉCUM. Les étudiants ont subi un préjudice en raison de leur orientation sexuelle et nous demandons au bar de corriger la situation de manière non équivoque. »

31 août 2014 : À l’occasion de la fête du Travail, plusieurs commerces, institutions et services seront fermés. En vertu de la loi provinciale sur les heures et jours d’ouverture des commerces, les centres commerciaux, les établissements d’alimentation de grande surface seront fermés, ainsi que les succursales de la SAQ Dépôt, Signature et Sélection. Les SAQ Express seront ouvertes, ainsi que les SAQ Classique sauf celles situées dans un centre commercial fermé. Les petits commerces d’alimentation, de moins de 375 mètres carrés de surface pourront accueillir la clientèle. Les pharmacies pourront ouvrir toute la journée, avec personnel réduit cependant. Tabagies, librairies, restaurants, fleuristes, antiquaires et les établissements situés dans un centre culturel, sportif ou hospitalier pourront ouvrir, car ils ne sont pas visés par les dispositions de la loi relativement à la fête du Travail. Les institutions financières demeureront fermées lundi, tout comme les bureaux du gouvernement du Québec et du Canada, ainsi que ceux de Postes Canada. À Montréal, la plupart des bureaux de la Ville seront fermés, tout comme la cour municipale et ses points de services. Les marchés publics, le Jardin botanique, le Biôdome et le Planétarium seront ouverts et le public est invité à consulter le site internet de la Ville (section fête du Travail à ville.montreal.qc.ca) pour de plus amples informations.

31 août 2014 : Alors que l’inquiétude vis-à-vis du comportement de la Russie face à l’Ukraine est très présente dans les pays baltes, des membres des Forces canadiennes entament ce lundi une mission de surveillance aérienne de quatre mois dans la région. Quatre appareils CF-188 Hornet de la force opérationnelle aérienne (FOA) de l’Aviation royale canadienne se sont posés à la base aérienne de Siauliai, en Lituanie. Avec ces avions ont été déployés environ 135 militaires canadiens précédemment en mission en Roumanie. «Nous venons de terminer notre mission avec nos alliés de l’OTAN en Roumanie et nous sommes honorés de venir ici, à Siauliai, pour soutenir la mission de police aérienne des pays baltiques jusqu’à la fin de l’année», a déclaré le lieutenant-colonel David Pletz, commandant de la FOA en Lituanie. « Cette nouvelle attribution de tâches pour les Hornet et les FOA renforce l’engagement continu du Canada envers la promotion de la sécurité et de la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est et le soutien résolu de la défense collective de l’OTAN. » La FOA en Lituanie est composée de membres des 2e et 3e Escadres Bagotville, de la 44e Escadre Cold Lake, de la 8e Escadre Trenton, de la 14e Escadre Greenwood, de la 17e Escadre Winnipeg et de la 22e Escadre North Bay. Le Canada participe à cette mission avec la Belgique, l’Allemagne et le Portugal. Le Canada et le Portugal travailleront ensemble en Lituanie, alors que l’Allemagne et la Belgique opéreront à partir d’un autre État de la région. « Au cours de la mission de police aérienne dans les pays baltes, la FOA collaborera avec les alliés de l’OTAN et interviendra lors de toute intrusion dans l’espace aérien des pays baltes », peut-on lire dans un document des Forces canadiennes. La Lituanie est une ancienne république soviétique. Elle a officiellement adhéré à l’Union européenne en 2004.

août

Centre de la nature en août

Voir aussi : Les événements qui ont eu lieu entre le 1er septembre et le 7 septembre 2014

Nos sources pour ces nouvelles :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>