Adirondacks : sur le fil du ciel

Mont Cascade : l’incontournable initiation ?

Mont Cascade : l’incontournable initiation ?

LE MONT CASCADE : L’INCONTOURNABLE INITIATION ?

Par Charles Bertrand

Pourquoi Cascade au fait ?…

Il semble que pour de nombreux amateurs, cette montagne s’impose comme l’initiation par excellence aux Adirondacks.

Il est vrai qu’objectivement, Cascade se situe peu profondément dans la chaîne, accessible en moins de trente minutes à partir de l’autoroute 87, et l’aller-retour pédestre qu’elle offre s’exécute en cinq ou six heures.

Pourtant, le guide Ulysse lui accorde une cote de difficulté de deux étoiles sur trois ; de plus, on n’y découvre une première vue panoramique qu’aux trois-quarts de sa hauteur, la piste étant, pour la première moitié de la montée, enfouie sous le couvert des arbres.

Pour ma part, Cascade fut ma deuxième excursion dans la région.

La première s’était déroulée dans la montagne juste en face, le mont Pitch Off ; et je me souviens, arrivé en haut, comment ce fut si frustrant d’avoir en plein visage ce mont Cascade, cette énorme touffe de verdure plutôt uniforme et si tentatrice, et qui, plus haute de 500 pieds, bouchait la vue vers le lac Champlain. Cette vision de Cascade ne pouvait que susciter une forte envie d’y grimper, alors que l’on savait bien, mes compagnons et moi, que ce serait pour un autre jour, faute de temps.

Après avoir répondu à cet appel une première fois, par trois autres fois j’aurai regrimpé Cascade, un peu comme l’on revient voir une vieille connaissance.

cascade

Du sommet de Cascade, une vue des environs, côté nord. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

J’ai pu ainsi me familiariser davantage avec son parcours.

Après une montée d’environ une heure et demie à l’ombre et sans réel points de vue, l’on débouche sur un plateau de conifères donnant une première occasion de prendre conscience de l’altitude prise, et la cime rocheuse de Cascade apparaît, impressionnante.

À droite, un sentier bifurque vers le mont Porter, un peu moins élevé, à environ une demi-heure de marche, et qu’il s’avère très agréable de faire en redescendant de Cascade, car il offre une superbe vue sur la cime de ce dernier où l’on aura posé les pieds auparavant.

Presque complètement dénudée, inclinée à près de trente degrés et d’une hauteur équivalant grosso modo à celle d’un immeuble de six étages, le sommet de Cascade constitue sans doute l’une des principales raisons de la popularité de la montagne, proposant à son plus haut une vue à 360 degrés qui va de Lake Placid au lac Champlain. Rugosité de la pierre aidant, cette masse rocheuse se grimpe de surcroît aisément.

Lors de la troisième ascension d’ailleurs, j’y ai même vu, conduits là par des adultes certainement plus en forme que moi, quelques enfants blonds de moins de cinq ans, gambadant parmi les touffes d’herbes asséchées et les pierres patinées par le vent.

pitch off montagne

Du sommet de Cascade, derrière l’auteur, le mont Pitch Off. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

CASCADE, PORTER ET PITCH OFF : INFOS PRATIQUES

– On aimera… –

Cascade et Porter : la relativement courte durée de la montée, le point de vue spectaculaire, l’accessibilité de la piste et la possibilité de grimper deux montagnes en une randonnée.

Pitch Off : le défi (il y a cinq sommets distincts), la piste longeant souvent la crête et offrant de nombreux points de vue, un dénivelé qui n’intimide pas.

– On aimera un peu moins… –

Cascade et Porter : la marche sous le couvert sans point de vue pendant environ deux heures, et le dénivelé assez abrupt.

Pitch Off : le défi de la patience si l’on fait les cinq sommets, la durée de la randonnée, pouvant atteindre 8 heures en aller-retour.

– Niveau de difficulté –

Cascade, Porter et Pitch Off : intermédiaire.

– Durée aller-retour –

Cascade et Porter : 7 heures ou moins.

Pitch Off : 8 heures (si l’on fait les cinq sommets).

– Route –

À partir de l’autoroute, prendre la sortie pour la 9N vers Lake Placid ; à l’intersection de la 9N et de la 86 vers Lake Placid, rester à gauche sur la 9N jusqu’à la 73, prendre la 73N à droite vers Lake Placid.

– Stationnement –

Cascade surplombe les Cascade Lakes (Upper et Lower), le stationnement pour Cascade et Porter est à gauche sur la 73N après le deuxième lac Cascade ; pour Pitch Off, il est de l’autre côté de la route.

– Divers –

Il est possible de se baigner dans l’un des deux Cascade Lakes, bien que l’eau soit froide, et une cabine permet de se changer ; on accède à la plage (minimaliste) en prenant la bretelle d’accès descendant sur la bande de terre séparant les deux lacs.

cascade vu du porter

Le sommet de Cascade, vu du mont Porter. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

Chapitre suivant :

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>