Adirondacks : sur le fil du ciel

Randonnée avortée et compensation : Colvin et Indian Head

Randonnée avortée et compensation : Colvin et Indian Head

UNE RANDONNÉE AVORTÉE ET UNE BELLE COMPENSATION : COLVIN ET INDIAN HEAD

Par Charles Bertrand

Comme on se le représentera en lisant sur les Adirondacks ou en examinant une carte des pistes de randonnées, on peut fréquemment retrouver deux, trois sommets en parallèle, et à relative courte distance l’un de l’autre, ce qui génèrera un sentiment tel celui de pouvoir se laisser glisser d’une cime à l’autre.

La section de l’Ausable Lake illustre parfaitement cette particularité des Adirondacks.

D’un côté, une série de monts tel Bear Den, Dial et Nipple Top, de l’autre Sawteeth, Gothics, Armstrong… et entre les deux, bien oui, l’Ausable Lake, un sommet très exigeant en Colvin, et cette petite « protubérance » faussement anodine qu’est Indian Head !

Indian Head fut abordé par un pur concours de circonstance, puisque Colvin était initialement visé.

Colvin constitue une randonnée potentiellement très trompeuse.

Comme l’on y accède par le chemin de terre battue d’un terrain de golf, et ensuite par une piste au dénivelé très doux, les trois-quarts voire les quatre-cinquièmes du trajet sont franchement aisés, au niveau des randonneurs débutants.

chemin de terre batue

L’entrée du chemin de terre battue, accessible par le terrain golf, menant à la piste pédestre conduisant à notamment Bear Den, Indian Head et Sawteeth. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

Reste toutefois la toute dernière section menant au sommet… qui s’avère extrêmement exigeante, tant et si bien que lors de notre passage à l’intersection menant à ce dernier droit, l’auteur de ces lignes et sa compagne de randonnée ont préféré rebrousser chemin…

La raison en était triple : un randonneur croisé sur cette dernière portion nous a informé qu’il y en avait encore pour près d’une heure et demie de montée, il était passé midi et nous étions à la fin du mois d’août, et l’on faisait face à un problème de semelles de bottes de randonnée en train de se décoller…

Il fut donc jugé plus sage et prudent de rebrousser chemin, bien que Colvin aurait constitué… le 20e sommet grimpé au moins une fois !

mont dial

Le mont Dial, vu de la piste menant à Indian Head, Colvin et Nipple Top. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

Indian Head, dont l’accès avait été croisé en cours de chemin, devint une solution de rechange et ainsi la vingtième montagne atteinte…

Indian Head est accessible de deux façons. Il sera plus intéressant de prendre, dans la direction de Colvin donc à partir du terrain de golf, non pas le premier chemin y menant mais le deuxième. Ce second chemin offre une vue encore plus exceptionnelle de l’Ausable Lake et permet de voir, à droite, la fameuse « tête de l’Indien » donnant son nom à la montagne, tête à laquelle l’on peut accéder en moins de dix minutes à partir de cette section.

dénivelé indian head

Un exemple du dénivelé de la piste menant à Indian Head et Colvin. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

Indian Head (ou encore Colvin) permet donc de contempler dans toute leur splendeur la chaîne Bear Den-Dial-Nipple Top d’un côté, et Sawteeth-Gothics-Armstrong de l’autre. Aussi appréciera-t-on davantage cette vision si l’on a auparavant grimpé au moins l’un des sommets de chacune de ces séries.

Et justement, lors de notre passage à Indian Head, avec des jumelles, nous avons réussi à voir des randonneurs grimpant Sawteeth. Aplatissement de la perspective aidant, surprendre ainsi de modestes humains accrochés à la montagne de l’autre côté du lac s’avère une expérience assez saisissante, et en particulier si l’on se souvient avoir été auparavant l’un de ces randonneurs !

On se demandera alors comment des bipèdes, qui ne sont pas, par ailleurs, des alpinistes en action, peuvent bien faire pour s’agripper ainsi à la pierre et à la flore sans foutre le camp en bas !

nippletop

Une intersection dans le secteur de l’Ausable Lake, et un exemple des pancartes brunes avec caractères jaunes caractéristiques du réseau pédestre des Adirondacks. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

lower ausable lake

Le Lower Ausable Lake, vu d’un des sommets d’Indian Head, et les canots le traversant (le Upper Ausable Lake est en haut, au-dessus de la bande de terre). Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

– INDIAN HEAD : INFOS PRATIQUES –

– On aimera… –

Le point de vue spectaculaire tant sur l’Ausable Lake que sur les montagnes de chaque côté du lac, le dénivelé facile, la possibilité de faire une mini-boucle en passant par les deux extrémités du sommet, la possibilité de faire aussi Colvin.

– On aimera un peu moins… –

La sensation de se retrouver finalement en altitude peu élevée, de ne pas grimper bien haut compte tenu du voyagement.

– Niveau de difficulté –

Facile.

– Durée aller-retour –

5 à 6 heures.

– Route –

À partir de l’autoroute, prendre la sortie pour la 9N vers Lake Placid ; à l’intersection de la 86 vers Lake Placid et de la 9N, rester à gauche sur la 9N, à l’intersection de la 9N et de la 73, prendre à gauche la 73S.

– Stationnement –

Situé juste après St.Huberts, à droite sur la 73S, en face du stationnement pour Giant, où l’on peut se stationner également.

– Divers –

Le sommet est assez vaste et son ascension rapide peut permettre d’y passer un long moment le moindrement que l’on s’y prenne de bonne heure ; ce sera une randonnée idéale en début d’été ou à l’automne quand la durée d’ensoleillement diminue.

 

indian head se cache

Au-delà des branches, la roche en forme de tête d’indien de l’Indian Head. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

ruisseau

Aperçu du ruisseau longeant le chemin de terre battue et la piste pédestre accessibles par le terrain de golf (et l’auteur, de dos). Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

Chapitre suivant :

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>