Abitibi-Témiscamingue

Winneway

Winneway

Winneway

Winneway est un établissement algonquin situé dans la Municipalité régionale de comté du Témiscamingue dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Cette unité administrative est  enclavée dans la municipalité de Laforce. On y compte environ 150 résidents. La communauté occupe une superficie de 37 hectares.

Pour certains, le mot Winneway signifie eaux rapides ou eaux vives. D’autres en tirent la provenance du mot winnewash qui signifie baie sale ou baie aux eaux troubles.

En 1884, les Algonquins qui fréquentaient la rive nord du lac Quinze, dans le canton de Villars, sont invités à participer aux activités du culte dans la mission de Longue-Pointe, une mission établie par les Oblats qui avoisine le poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson, identifié lui-même par le nom de Long Point. Ce nom  restera attaché au nom de la bande.  Des missionnaires célèbres, les pères Nédélec et Évain, visiteront cette mission durant leur apostolat.

Au départ nomades, le peuple des Anishnabes se sédentarise davantage au milieu du XXe siècle.  Au début des années 1920, la bande de Long Point abandonne son site d’été et déménage à l’ouest, suite à la construction de barrages sur le bassin de la rivière des Outaouais supérieur qui inonde une partie de leur territoire.

En 1937-1938, on construit sur la rivière Winneway, non loin de l’endroit où elle se jette dans le lac Simard, un barrage hydroélectrique pour alimenter la nouvelle ville minière de Belleterre. Quelques Algonquins s’y établissent alors. En 1950, on ouvre un chemin pour relier le village minier de Belleterre à Laforce puis à Winneway.

C’est après l’ouverture de ce chemin, à l’instigation du père Édouard Beaudet, que la mission est déplacée sur la rive sud de la rivière Winneway et prend le nom de son nouveau siège.

En 2008, une entente-cadre est signée entre Winneway et le gouvernement du Québec laissant place à de futures négociations en matière de sécurité publique, de services sociaux et d’exploitation des ressources. Pour l’instant  Long Point First Nation est généralement exclue des décisions sur la gestion et l’exploitation du territoire. Ainsi, un projet de mine d’or à ciel ouvert, situé sur les terres que la nation Long Point de Winneway considère ses terres ancestrales.

Aujourd’hui, Winneway offre certains services à ses membres dont une école primaire, une école secondaire, un service de police, un service d’incendie, un centre communautaire, un centre pour les jeunes, un centre pour les aînés, un centre communautaire, un dépanneur.  Les gens s’occupent des activités reliées à l’industrie du bois, au piégeage, à l’agriculture.

Une chapelle algonquine y a été érigée en 1967. La décoration a été exécutée par les Algonquins. Le chemin de croix est réalisé sur peaux de castor dont les personnages sont habillés de peaux d’orignal brodées de perles indiennes. Le tabernacle et les piédestaux recouverts de peaux d’orignal.

Le village est situé à 114 kilomètres à l’est de Ville-Marie, sur la rive sud de la rivière Winneway. Il est accessible en empruntant la route 101, la route 382 et un chemin forestier.

Algonquins

Les Algonquins au XVIIIe siècle. Gravure anonyme de l’époque

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>