Abitibi-Témiscamingue

Remorqueur T. E. Draper

Remorqueur T. E. Draper

Le remorqueur T.E. Draper

C’est en 1929 que le T.E. Draper, le plus puissant remorqueur d’estacades de bois à se déplacer sur les lacs des Quinze et Simard, est mis en activité.

Propriété de la Canadien International Paper (C.I.P.), ce remorqueur a été construit par la John Inglis Company de Collingwood, en Ontario. Il est d’abord transporté en pièces détachées par train depuis l’usine ontarienne jusqu’à Angliers et par la suite, à l’aide d’attelages de chevaux, jusqu’à la baie Gillies.

La présence de cet impressionnant navire (12 mètres sur 5 mètres sur 4,5 mètres de hauteur) sur le bord du lac étonne et soulève la curiosité. Il s’agit là d’un témoin éloquent de l’esprit d’entreprise des gens de la région.

Le T.E. Draper assurait le plus long trajet du circuit du flottage du bois de tout le Témiscamingue. Avec sa charge de 2, 3 ou 4 estacades contenant chacune 50 mille billes, il parcourait une distance de 55 kilomètres à une vitesse de 1 mille à l’heure. Ce long trajet pouvait prendre entre 24 et 36 heures selon les conditions climatiques.

En service jusqu’en 1972, le T.E. Draper était en fonction 24 heures sur 24, sept jours sur sept, avec un arrêt pour la Saint-Jean-Baptiste. L’équipage, formé de sept hommes, effectuait des horaires de six heures de travail en rotation sauf pour le cuisinier qui était seul pour s’occuper des repas. Le T. E. Draper fut reconnu bien historique par le gouvernement du Québec en 1979.

D’après L’Abitibi-Témiscamingue… et ses lieux de la mémoire. Guide des découvertes patrimoniales et touristiques. Conseil de la Culture de l’Abitibi-Témiscamingue, 2005.

remorqueur draper

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>