Abitibi-Témiscamingue

Spirit Lake

Spirit Lake

Camp de détention Spirit Lake

Spirit Lake est un centre d’interprétation historique qui est un ancien camp de détenus créé par le gouvernement canadien durant la Première guerre mondiale.

En effet, en août 1914, la Grande-Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne. Le Canada suit ses traces. Le gouvernement canadien ordonne alors l’enregistrement et l’internement d’un grand nombre de ressortissants des pays contre lesquels le pays est en guerre. On peut juger ces décisions gouvernementales étranges, toutefois, la vision du monde et la compréhension des processus étaient très différentes de celles d’aujourd’hui.

Environ 24 camps de détention ont été établis un peu partout au Canada. Quatre de ces camps ont été créés au Québec.

Le 13 janvier 1915, le camp de détention de Spirit Lake est ouvert. Il se trouve en bordure du lac Beauchamp, près de la ville d’Amos. Environ 1200 personnes y sont détenues, la plupart sont arrêtées en raison de leur origine ethnique et on y trouve des Ukrainiens, dont le nombre est très élevé en Abitibi, des Allemands, des Bulgares, des Turcs, soit des ressortissants des pays contre lesquels le Canada est en guerre.

Ce camp de prisonniers accueille aussi des familles, ce qui était plutôt rare, car sur 24 camps, uniquement 2 acceptaient des familles. Au total, environ 60 épouses et quelques dizaines d’enfants s’y installent. Toutes les femmes venaient à Spirit Lake sur une base strictement volontaire et pouvaient quitter le camp à tout moment. Les détenus accompagnés de leurs familles ne devaient pas travailler et recevaient une subvention pour la famille.

Les prisonniers sans famille devaient travailler pour assurer leur subsistance, mais c’était l’administration du camp de Spirit Lake qui devait leur fournir un travail. La vie était régie par la Convention de La Haye sur les prisonniers de guerre (même s’il ne s’agissait pas de prisonniers de guerre dans ce cas).

Le camp de prisonniers a fermé en 1917, les prisonniers ont été libérés et le site a été utilisé comme ferme expérimentale jusqu’à la fin des années 1920. La ferme cesse ses activités au début de la crise économique au Canada.

spirit lake

Spirit Lake. Source de la photographie : Corporation Camp Spirit Lake

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>