Abitibi-Témiscamingue

Parc botanique à Fleur d’eau

Parc botanique à Fleur d’eau

Parc botanique à Fleur d'eau

Le Parc botanique à fleur d’eau se trouve dans le centre de la ville de Rouyn-Noranda. Un lac naturel dans le milieu du parc est à l’origine de son nom, en complément des autres attraits.

Le Parc, né en 1989 à l’initiative de madame Julienne Mercier Cliche et l’appui constant de monsieur Patrice Cliche, possède une grande variété de plantes, fleurs et arbres de la région.

Si l'horticulture, la botanique et la flore vous intéressent ou tout simplement pour le plaisir des yeux, rendez-vous à ce parc.

De nombreux sentiers offrent un parcours agréables parmi une variété de décors du parc, une passerelle pittoresque de bois est aménagée dans les roseaux des marais qui sont appelés quenouilles.

Un jardin géologique (un des rares au monde) a été aménagé dans une section du parc. Il regroupe une collection de dizaines de blocs de minéraux pesant jusqu'à 5 tonnes représentant des éléments géologiques spécifiques à la région et agréablement intégrés à l'aménagement paysager, le tout complété par des panneaux d'interprétation relatant l'histoire minière et géologique de l'Abitibi-Témiscamingue.

Dans le parc, l’on peut s’amuser aux jeux de poches et de fers, de pétanque. Chaque semaine, la danse est organisée sur la terrasse du Pavillon d'accueil.

Le Parc Botanique à fleur d’eau et madame Julienne Mercier Cliche ont décerné plusieurs certificats d'honneur et de reconnaissance pour les efforts qui visent à préserver la nature.

Le Parc Botanique invite tous personnes à devenir membres du projet Parc Botanique à Fleur d'Eau inc. pour appuyer le Parc Botanique.

Le site Web du Parc Botanique à fleur d'eau : (?)

parc botanique rouyn noranda

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Julienne Cliche

    2014/08/19 at 3:27

    Plusieurs centaines d’enfants ont travaillé avec moi dans les cours de « germination et croissance ».de 1986 à 1992, Sept écoles de Rouyn-Noranda, et des environs. Juste en 1990, plus de 250 élèves ont cultivé des petits plants de fleurs sur la tablette de leurs classes respectives, je me rendais dans chaque classe pour faire le suivi de leur culture et leur aider à vulgariser les techniques horticoles aux deux semaines. Ces jeunes de: 4ième-5ième et 6ième année. Ils ont été les vedettes qui ont contribué au tournage du documentaire  » Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse, le 18 mai 1990. Mon plus cher désir serait de les revoir à la rencontre qui aura lieu: au Parc Botanique À fleur d’eau, pour la fête du Travail, fin août-début septembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>