Abitibi-Témiscamingue

Granges doubles

Granges doubles

Granges doubles

Dans les zones agricoles de l’Abitibi-Témiscaminge plus particulièrement au Témiscamingue, il est possible d’observer une architecture peu commune, celle des granges doubles.

Il s’agit de deux granges, parfois même de trois, construites côte à côte et reliées entre elle par un tambour d’une longueur de trois à dix mètres. Dans certains cas, la deuxième grange n’est pas parallèle à la première mais plutôt perpendiculaire.

L’architecture des granges doubles peut être vue comme une adaptation originale et pratique à la rigueur du climat québécois.Cette approche permet de regrouper sous le même toit plusieurs fonctions importantes d’une ferme: la grange pour le foin, l’étable et l’écurie pour les animaux, la batterie pour battre le grain, la remise pour la machinerie et même la laiterie. Ce savant aménagement d’espace contribuait grandement au confort du travail du fermier et de sa famille.

D’après L’Abitibi-Témiscamingue… et ses lieux de la mémoire. Guide des découvertes patrimoniales et touristiques. Conseil de la Culture de l’Abitibi-Témiscamingue, 2005.

grange authier

Hum… c’est une grange solitaire, on dirait, mais enfin, c’est une grange à Authier. Photo : © Samuel Binette. Blogue Mes larmes coulent comme la soupe Campbell

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>