Abitibi-Témiscamingue

Fort Témiscamingue

Fort Témiscamingue

Fort Témicamingue

Lieu historique national du Canada du Fort-Témiscamingue

Le Fort-Témiscamingue témoigne de la présence des Algonquins et de l’histoire de la traite des fourrures entre les Amérindiens et les Français. Ce fort illusre encore cette rude époque de la lutte que menaient les Britanniques et les Français pour le monopole de ce commerce lucratif. Il est situé au détroit du lac Témiscamingue qui n’a que 250 mètres de largeur à cet endroit. Stratégiquement érigé sur la route de la baie d’Hudson en 1720, ce carrefour commercial a joué un rôle prépondérant pendant près de deux siècles. Il fut abandonné en 1902 avec la fin de l’ère des Algonquins nomades, des aventuriers de tout poil et des rivalités marchandes. Bref, l’ensemble du site historique de Fort-Témiscamingue témoigne de notre passé.

Ce Fort ou plutôt un poste de commerce fut érigé sur la terre des Anicinabe (peuple algonquin), sur la pointe Obadjiwan, en 1720 et grâce à son emplacement stratégique sur la route de la baie d’Hudson, il est devenu très vite un véritable carrefour du commerce.

En 1864, le poste est devenu chef-lieu du district, même si son rôle de centre de commerce a disparu au profit de l’exploitation forestière. On a déjà dit que ce poste de commerce a fermé ses portes en 1902. C’est en 1931 que la Commission des lieux et monuments historiques du Canada déclara le fort Témiscamingue site historique.

Le site du fort, aujourd’hui paisible, offre une vue panoramique sur le lac. Sa conservation rappelle un segment coloré de l’histoire du Canada grâce à une collection d’artefacts archéologiques et aux reconstitutions scéniques sur l’emplacement des anciens bâtiments du poste de traite.

Aujourd’hui, le Lieu historique national du Canada du Fort-Témiscamingue-Obadjiwan se trouve au milieu d’un beau parc, composé de trois unités naturelles, soit le plateau, les escarpements et les basses-terres. On dénombre dans le parc une vingtaine de peuplements caractéristiques du domaine climatique de l’érablière laurentienne et de la sous-région forestière du Haut-St-Laurent. On y distingue notamment une cédrière sèche à thuyas de l’Ouest d’âge centenaire, chose peu commune au Québec. Cette cédrière est connue dans la région de l’Abitibi-Témicamingue sous le nom de « forêt enchantée », en raison des formes tortueuses et intrigantes des arbres. Cette cédrière constitue actuellement un des attraits majeurs du parc du Fort-Témiscamingue.

La visite de Fort-Témiscamingue est une occasion unique de pénétrer dans le bosquet surnommé la forêt enchantée. Le mystérieux sous-bas est composé de thuyas occidentaux, communément appelés cèdres, dont les formes tordues et courbées ont inspiré plusieurs légendes. Une première veut que les esprits des anciens habitants du lieu hantent ces arbres, dont les troncs difformes continuent d’évoquer la vie tourmentée de certains d’entre eux. Un autre récit explique que la posture des cèdres qui jouxtent un cimetière amérindien et catholique étouffe les âmes des morts que l’on entend gémir par les nuits de grand vent. Une dernière évocation raconte que les Amérindiens de la terre sacrée d’Obadjiwan réincarnés dans les thuyas éloignent les mauvais esprits et supplient la Terre-Mère de veiller sur son peuple. Ainsi, la forêt enchatée continue d’entretenir ses légendes.

Au Fort-Témiscamingue, on peut visiter aussi l’exposition interactive Obadjiwan, dédiée aux relations entre les peuples qui ont habité ces lieux, et à l’histoire de la Compagnie de la Baie d’Hudson.

Un site sacré avec trois cimetières se trouve à côté du Fort.

Le Lieu historique national du Canada du Fort-Témiscamingue offre plusieurs activités éducatives pour les groupes d’enfants, par exemple, Le Voyageur est une activité qui consiste à se familiariser avec le mode de vie des coureurs des bois, ou encore Amik le castor et ses amis pendant laquelle les enfants sont conviés à découvrir le monde merveilleux et mystérieux d’Amik le castor. Il y a aussi des activités pour les adolescents : «Les secrets de la terre» est une activité d’animation en archéologie permettant de découvrir les types d’objets, les époques et les méthodes de recherche des archéologues.

Pour joindre le Lieu historique national du Canada du Fort-Témiscamingue :

824, Chemin Vieux-Fort
Duhamel-Ouest, Québec
J9V 1N7

Téléphone :  819 629 3222
Téléphone sans frais : 1 800 463 6759

fort temiscamingue

Fort Témiscamingue. Photo de l’époque, image libre de droits

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. Réal Dostie

    2014/03/11 at 6:13

    Bonjours; je sais qu’il y a des légendes concernant la forêt enchantée. J’aimerais savoir ou je pourrais les entendre ou les lire.
    S’il y en a d’autres entourant le Fort Témiscamingue et même sur le lac?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *