Abitibi-Témiscamingue

Dispensaire de la Garde

Dispensaire de la Garde

Le Dispensaire de la Garde à La Corne

Aller à La Corne, c’est faire un voyage à travers l’histoire, parce qu'à La Corne, un petit village de l’Abitibi est situé le Lieu historique du Canada : Le Dispensaire de la Garde.

Le Centre d’interprétation Le Dispensaire de la Garde est ouvert depuis 1997, afin de mettre en lumière la profession d’infirmières de colonie au XXe siècle, telle que cette profession était pratiquée par Madame Gertrude Duchemin, garde et héroïne locale.

Le Dispensaire fait découvrir l’essence du métier de garde de colonie. Ce Centre d’interprétation offre également un parcours historique sur la profession d’infirmière. Des présentations vidéos sont proposées aux visiteurs.

Durant les années 1930, dans un Québec en pleine crise économique, le gouvernement met en place des plans pour inciter les populations des centres urbains en manque de travail à coloniser de "nouveaux territoires". Pour assurer les services médicaux à ces colons, le gouvernement a recours à des infirmières de colonie.

Soignante, dentiste, chirurgienne, pharmacienne, sage-femme, administratrice et à l'occasion vétérinaire, disponible 24 heures sur 24, 7 jours par semaine, l'infirmière de colonie est un véritable hôpital ambulant dans les régions, où les médecins refusent de s'installer. Ainsi, pas moins de 174 dispensaires sont implantés au Québec pour accueillir ces infirmières, dont 61 en Abitibi-Témiscamingue.

L'infirmière Gertrude Duchemin a travaillé au dispensaire de 1936 à 1976. Avant sont décès, elle a exprimé le souhait de voir être reconnu le rôle joué par les infirmières de colonie et le village de La Corne a conservé le Dispensaire en hommage au travail de cette garde de colonie, ainsi qu'aux autres infirmières de l'époque de la colonisation et du développement de l'Abitibi. Gertrude Duchemin, en plus d'être une infirmière dévouée et courageuse, a de la fibre d'historienne. Elle conserve ses documents et ses outils de travail. Elle exprime avant sa mort le désir que soit racontée l'histoire des infirmières de l'époque. La population acquiesce aux désirs de celle qui a soulagé ses souffrances durant 40 ans. son dispensaire est transformé en lieux d'interprétation.

Cabinet de consultation

Le cabinet de consultation. Photo : © GrandQuebec

Un cabinet, une salle d’attente, la cuisine et plusieurs objets de la collection du centre témoignent de la vie d’antan, de l’évolution des soins de santé, des changements sociaux.

Coordonnées du Lieu Historique National du Canada : Le Dispensaire de la Garde à La Corne

339, Route 111
La Corne
Québec
JOY 1R0

Téléphone : 819 799 2181

Site internet du Dispensaire : www.dispensairedelagarde.com

dispensaire de la garde

Le dispensaire. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>