Abitibi-Témiscamingue

Châsse et pêche

Châsse et pêche

Châsse et pêche en Abitibi-Témiscamingue

Au fil des ans, l’Abitibi-Témiscamingue a acquis une réputation plus qu’enviable au chapitre de la chasse et de la pêche. Forêts giboyeuses et lacs poissonneux conjugués à l’expertise de pourvoyeurs professionnels sont gages d’expéditions réussies.

Les zones d’exploitation contrôlée (ZEC), les pourvoiries avec droits exclusifs parmi les plus grandes au Québec et environ quatre-vingt pourvoiries sans droits exclusifs sont en exploitation sur l’ensemble du territoire. Les orignaux, ours noirs et petit gibier font la joie des chasseurs alors que les pêcheurs recherchent principalement les brochets, dorés ombles de fontaine et touladis.

Un séjour réussi en pourvoirie suppose un ensemble d’activités. Ici, les éléments relatifs à des prises de qualité sont réunis. Par ailleurs, les volets hébergement, restauration et activités de plein air sont très diversifiés.

Ceux qui misent sur une expédition « à la dure » dans la rusticité d’un camp éloigné y trouveront leur compte, tout comme ceux qui préfèrent taquiner le poisson sans trop d’assiduité, pour ensuite regagner le confort d’un chalet ou d’une auberge où un plantureux repas les attend.

Les pourvoiries de la région offrent à leur clientèle diverses prestations dont la location de chalets ou de chambres en auberge, sans activités de chasse ou de pêche et ce, l’année durant. Si les activités que vous souhaitez pratiquer sont du type randonnée pédestre, baignade, canot, motoneige ou pêche blanche, n’hésitez pas à les contacter :

Réserve faunique La Vérendrye : La pratique de la chasse et de la pêche est possible dans la réserve faunique de La Vérendrye. Pour en savoir davantage sur cette réserve faunique, veuillez consulter notre page : Réserve de La Vérendrye.

Il faut se procurer un permis pour pratiquer la chasse ou la pêche au Québec. Les tarifs varient selon la catégorie et l’espèce pêchée ou chassée. Les permis sont disponibles chez les dépositaires autorisés (magasins de sport et dépanneurs) et chez divers pourvoyeurs.

En plus du permis de chasse au petit gibier du Québec, un permis canadien est nécessaire pour la chasse aux oiseaux migrateurs.

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune met à la disposition des amateurs de chasse, de pêche et de piégeage diverses publications qui en résument les principales règles. Ces publications sont disponibles sur Internet à l’adresse suivante : mrnf.gouv.qc.ca/faune.

En Abitibi-Témiscamingue, le bureau régional de l’Aménagement et Protection de la faune est situé au 180, boulevard Rideau, bureau 1.04, Rouyn-Noranda J9X 1N9. D’autres bureaux de conservation de nature sont ouverts à travers la région.

Braconnage

Vous êtes invités à signaler toute activité de chasse, de pêche ou de piégeage pratiquée à l’encontre de la réglementation québécoise. Pour se faire, contactez SOS Braconnage au  1 800 463-2191.

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>