Mirages du passé

Le pont de 1759

Le pont de 1759

Premier pont à Québec

Avant le XIXe siècle, il n’y avait qu’un seul pont enjambant la rivière Saint-Charles, et encore, ce premier pont fut temporaire. Il fut construit pour des raisons stratégiques.

Pendant le siège de Québec, en 1759, le Général Montcalm avait réuni ses troupes, près de 5 000 hommes au total, dans le camp retranché de Beauport. Mais la traversée à gué de la rivière Saint-Charles n’était praticable qu’à marée basse. Alors Montcalm ordonna aux ingénieurs militaires d’établir un pont de bateaux attachés les uns aux autres par des chaînes et reliés au pied de la rue de la Couronne.

Le but de ce pont, installé à des fins militaires, était de transporter rapidement les troupes à la moindre alerte et à toute heure.

Le 13 septembre 1759, vers 6 heures du matin, après le message du lieutenant-colonel de Bernetz, commandant de la ville de Québec en l’absence de M. de Ramezay, Montcalm a utilisé ce pont pour transporter 4 500 soldats réguliers, miliciens et indiens, et les mettre en ligne devant les murs de Québec (environ 500 soldats sont restés sur place pour défendre Beauport contre une éventuelle attaque).

C’est encore ce pont qui a été utilisé par l’armée française pour se réfugier à Beauport après la défaite des Plaines d’Abraham.

Le tout premier pont sur la rivière Saint-Charles fut démoli aussitôt après la reddition officielle de Québec, le 18 septembre.

Le premier pont permanent est érigé en 1789. Jusqu’en 1957, année de la canalisation de la rivière Saint-Charles, une douzaine de ponts seront construits sur la rivière Saint-Charles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>