Les premiers forçats du Québec

Le 15 janvier 1541, François 1er, roi de France, signe un ordre de mission en faveur de Jean-François de la Roque, sieur de Roberval. Il est protestant, apparenté à Diane de Poitiers, maîtresse du roi, et ami de Marguerite de Navarre, la sœur du roi. Roberval devient ainsi le lieutenant-général, le chef et le capitaine de la nouvelle expédition vers l’Amérique du nord, avec les pleins pouvoirs tant sur les hommes que sur les navires. La France est prête à peupler les nouvelles terres.

Mais il faut trouver des émigrants pour bâtir des villes, des forts, des églises… Cependant, il sont peu nombreux à s’enthousiasmer à l’idée d’un petit voyage vers ces terres inconnues et glacées. Le 7 février 1541, Roberval est autorisé à puiser dans les prisons des hommes et des femmes qui accepteraient de partir en exil en échange de la liberté. Toutefois, cette offre ne s’applique pas aux forçats rendus coupables d’hérésie ou de crime de lèse-majesté, ni aux faux-monnayeurs.

Les nouveaux colons recevront de la nourriture pour les deux années suivantes, leurs frais de transport seront payés et ils pourront vendre leurs biens avant de partir.

Le 10 avril 1541, les premiers élus se rendent à Saint-Malo, enchaînés et accompagnés de gardes qui les conduisent jusqu’aux navires.

Toutefois, cette première tentative de peuplement échoue. Une partie des colons périssent au cours de la traversée, et ceux qui arrivent meurent de maladie (du scorbut, avant tout), ou de froid. Deux ou trois sont pendus pour des crimes commis en Amérique. Les survivants, qui doivent en grande partie la vie à l’aide apportée par les indiens, sont rapatriés en France en novembre 1543. (Sont-ils retournés en prison, les archives de l’époque ne le disent pas).

Voici la liste des 13 premiers colons recrutés par Roberval et arrivés à Saint-Malo le 10 avril 1541:

  • Pierre Tissene, âgé de 25 ans, chaussetier, emprisonné par battement (?);
  • Cassette Chapu, âgée de 40 ans, emprisonnée par battement (?);
  • Pierre Thomas, gardien de prison, 45 ans, enchaîné pour avoir laissé s’échapper un prisonnier;
  • Jehan de Lavau, 36 ans, accusé de vol;
  • Bernard de Mirepois, 30 ans, Mariette de La Tappye, 40 ans, et Pierre de Pars de Castellenau, 36 ans, condamnés tous les trois pour meurtre;
  • Jehanne de La Veerye, 30 ans, condamnée à mort pour avoir vendu sa fille;
  • Antoinette de Paradis, 25 ans, emprisonnée pour avoir fondu du métal en vue de faire des cloches;
  • Pierre le Canbegeur, d’âge inconnu, et François Guay, 27 ou 28 ans, dont on ignore les fautes.

Notons que François Guay était accompagné par sa fiancée de 18 ans, Mondyne Boysrye.

prisons quebec

Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ? (Michel Foucault, Surveiller et punir). Photo : © Grandquebec.com

Voir aussi :

Partager|