Pour les curieux

Pour les curieux

«Ce qui n’est pas nommé n’a aucune existence» (Roland C.Wagner)

Le plus important des déterminants de la Vieille capitale tient non pas tant à son riche passé ou à son caractère de ville centre, mais au rôle de capitale politique qu’elle assume depuis sa fondation, hormis une brève période s’étalant de 1838 à 1849. En effet, d’abord la ville capitale de la Nouvelle-France, Québec fut le siège des gouvernements britanniques, la capitale du Bas-Canada, la capitale du Canada-Uni (alternativement avec Toronto) et, enfin, celle du Québec actuel.

Cette ville a traversé les soubresauts de l’histoire politique du Québec, a survécu aux épidémies et aux incendies, aux régimes politiques et aux modes du jour. Imperturbable et avec une opiniâtreté certaine, elle a maintenu le cap : la ville est restée le siège des institutions de l’État, l’irréductible centre de la vie politique des Québécois.

Ce récit entend contribuer donc au rayonnement de l’histoire du Québec et de développer l’attachement et la fierté de tous les Québécois envers leur capitale.

Voici quelques histoires insolites et étonnantes liées à la ville de Québec.

On dira que ces petits épisodes n'ont rien changé dans l'histoire de la ville. Certes, le cours de l'histoire suivrait son trajet majestueux, mais sans ces petits joyaux, comme des pépites d'or brillant au fond de l'eau, Québec ne serait pas tout à fait la ville que nous connaissons.

Voici nos articles :

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>