Histoires du passé

Haute-ville

Haute-ville

Petite histoire de la haute-ville de Québec

La haute-ville, sise sur le promontoire de Québec, ressemble à une petite cité fortifiée européenne du Moyen Âge. Elle est entourée de murailles et dominée par une citadelle. Les rues y sont sinueuses et étroites.

La haute-ville était le centre de la vie religieuse de Québec. En effet, c’est là que l’on trouve la cathédrale, le Séminaire de Québec, le collège des Jésuites, le couvent des Ursulines et d’autres lieux liés à l’histoire religieuse de la province.

La première église paroissiale fut bâtie en 1633, pratiquement au même emplacement que la Basilique. Cette première église portait le nom de Notre-Dame-de-la-Recouvrance. La première bâtisse épiscopale fut érigée en 1660, dans l’actuel Parc Montmorency. Elle servait tout à la fois d’évêché, de presbytère et de séminaire.

La haute-ville était aussi le lieu de résidence de l’élite de la société et des classes dirigeantes de la colonie. Habiter dans cette enceinte était donc très recherché par les Canadiens français à l’affût des honneurs et des profits.

Aujourd’hui, la haute-ville a perdu son lustre et on y trouve de nombreux édifices publics. Selon les historiens, la haute-ville commence à décliner vers 1830, au moment où les classes marchandes de la basse-ville viennent s’y installer par crainte du choléra. Plus tard, on assiste à l’exode d’un grand nombre de vieilles familles de la haute-ville. Elles émigrent vers la Grande-Allée, les Plaines d’Abraham et Sillery, afin d’avoir plus d’espace, d’air et de soleil.

En 1624, c’est dans la haute-ville que l’on aménage le premier cimetière, dans la côte de la Montagne. C’est dans ce cimetière qu’est inhumé le corps d’Abraham Martin, dit l’Écossais, le premier pilote du roi qui avait guidé les navires sur le fleuve et qui donna son nom aux Plaines d’Abraham. Le deuxième cimetière portait le nom de la Ste-Famille et entourait la Basilique. Une section de ce cimetière était aménagée pour enterrer les protestants. Le troisième cimetière, ouvert suite au manque de place dans le précédent, fut celui des picotés, autour du Jardin de l’Hôtel-Dieu. Plus tard, en 1857, le cimetière de Belmont fut inauguré.

À l’arrière de l’Hôtel du Parlement s’alignent les canons de la Grande Batterie. L’armée britannique se charge de la défense de Québec jusqu’en 1871. On peut encore voir de nos jours dans le parc Montmorency d’imposants canons devenus simples ornements.

Promenade des premiers ministres du Québec

Sous la supervision de la Commission de la capitale nationale du Québec, des travaux de réaménagement du boulevard René-Lévesque ont permis de donner une nouvelle façade à la colline parlementaire. Dans une allée située entre les édifices parlementaires et le boulevard René-Lévesque, des panneaux d’interprétation présentent de courtes biographies et les réalisations des premiers ministres du Québec depuis 1867. Cette promenade, aux abords des édifices parlementaires du boulevard René-Lévesque, est bordée des panneaux d’interprétation présentant les premiers ministres de la province, de Pierre-Joseph-Oliver Chauveau, tous les premiers-ministres qui se sont succédé à la tête du Québec.

haute ville

Vue de la Haute Ville de Québec. Photo : ©YaniQc

côte de la montagne

Côte-de-la-Montagne. Photo :  © GrandQuebec.com

Remparts

Rue des Remparts et rue Vieille_Université

Coin des rues des Remparts et de la Vieille-Université. Photo :  © GrandQuebec.com

Vieille Université

Rue vieille université

Rue Vieille-Université. Photo :  © GrandQuebec.com

colonel d'abmourges

Côte Colonel-D’Ambourgès

Côte Colondel-D-Ambourges qui mène vers la Haute-Ville. Photo :  © GrandQuebec.com

Rue Port Dauphin

Rue Port Dauphin

Rue Port-Dauphin. Photo :  © GrandQuebec.com

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>