Patrimoine

Cimetière Saint-Matthew

Cimetière Saint-Matthew

Cimetière Saint-Matthew

Le cimetière protestant Saint-Matthew est le plus vieux cimetière urbain au Québec.

Il est situé sur la rue Saint-Jean, dans la ville de Québec. Des membres de la communauté protestante y sont inhumés depuis 1772. En 1778, le site du cimetière est agrandi grâce à l’acquisition d’un deuxième lot, et deux nouvelles sections y sont créées. L’une est réservée aux membres de l’Église anglicane, et la seconde est destinée aux membres de l’Église presbytérienne (principalement des Écossais).

À partir de 1822, l’ensemble devient propriété des Trustees of the Quebec Protestant Burying Ground. Une maison de culte est érigée et le service funéraire y est donné en anglais. Cependant, une fois par mois, le pasteur de la cathédrale anglicane y préside un office en français au bénéfice des fidèles en provenance des îles Jersey et Guernesey.

En 1827, on ajoute une petite coupole à la maison qui reçoit le statut de chapelle funéraire et devient connue sous l’appellation St. Matthew’s Chapel.

Après un des grands incendies qui ravagèrent le faubourg, l’architecte-maçon John Cliff érige en 1849 une chapelle en pierre. En 1895, on bénie l’église du cimetière, construite selon les plans de William T. Thomas ainsi que par le cabinet d’architectes new yorkais J & R. Lamb, qui conçoivent le baptistère et les fonts baptismaux.

Au fil des ans, l’église du cimetière est modifiée à plusieurs reprises. L’ajout le plus important est la construction, par l’architecte Edward B. Staveley en 1910, de la Laurie Memorial Clock, une horloge monumentale qui est jusqu’à nos jours un des points de repère du faubourg Saint-jean-Baptiste. Notons aussi que la couverture de cuivre que l’on voit aujourd’hui a été installée vers la fin des années 1950.

Depuis 1979, l’église St. Matthew a été reconvertie en bibliothèque municipale. Le cimetière a été fermé au début des années 1860, conformément à la décision du Parlement canadien qui a interdit «d’inhumer aucun corps dans le cimetière connu sous le nom de cimetière anglais» en raison de la croissance du faubourg. En 1978, le cimetière et l’église furent classés monuments historiques.

Coordonnées du cimetière Saint-Matthew :

755 rue St-Jean
Québec
G1R 1R2

Église St. Matthew

Église St. Matthew

Église de St. Matthew. Au coeur du faubourg Saint-Jean, l’église et le cimetière St.Matthew constituent un véritable coin de la vieille Angleterre. L’ancienne église anglicane abrite aujourd’hui une bibliothèque publique et cimetière est devenu un parc urbain. source de l’image : 008, Maurilbert

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Raymonde Rouleau

    2014/06/25 at 1:20

    Je cherche le lieu de sépulture de Mme Agnes Robitaille,
    épouse de Richard Turner. Elle aurait été inhumée dans un
    cimetière protestant de Québec. Est-ce possible pour vous de me donner une telle information.
    Cette dame était ma tante.
    Raymonde Rouleau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>