Patrimoine

Ancienne prison

Ancienne prison

La deuxième prison de Québec

Pavillon du Musée national des Beaux-Arts du Québec

En 1867, on construit à Québec la deuxième prison commune qui reçoit le nom de prison des Plaines d’Abraham. La construction a été réalisée sous la direction de l’architecte Charles Baillargé, fils de François Baillargé qui avait construit la première prison au début du XIXe siècle.

La nouvelle prison fut érigée dans le contexte d’une réforme du système carcéral et devait devenir une prison-modèle (la prison d’Auburn, dans l’État de New York, a été prise comme modèle). On croyait possible d’y réhabiliter les délinquants par la morale religieuse, le travail et de bonnes conditions de vie. La bâtisse, haute de cinq étages, avait une cour clôturée d’une haute muraille afin de permettre aux détenus de s’y délasser sans être tenté de s'esquiver. Pour le parement extérieur des murs, le granit sombre a été choisi afin de créer une ambiance apaisante.

Les détenus passaient la nuit enfermés dans des cellules individuelles. Le jour, ils travaillaient en silence et on supposait qu’ils devaient méditer sur leur triste sort. Chaque bloc regroupait les prisonniers en fonction de leurs délits, et les repentants vivaient séparés des forçats endurcis.

Cette prison comprenait 138 cellules, dont 97 pour les hommes et 41 destinées aux femmes, qui parfois étaient accompagnées d’enfants. Mais dès 1931, la prison de Québec ne gardait que des hommes.

Cette prison a été utilisée jusqu’à l'automne 1970.

Aujourd’hui, un pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec s’y trouve. Ce pavillon porte le nom de l’architecte Charles Baillairgé et abrite des expositions permanentes. Au rez-de-chaussée, les blocs 6 et 11 sont conservés. Dans le bloc 6 étaient enfermés des criminels dangereux et les condamnés à mort. Le bloc 11 était occupé par des vagabonds et des prisonniers repentants. La tourelle de guet est également conservée. On y trouve une œuvre spectaculaire de l’artiste David Moore.

On raconte qu’en 1860, en creusant les fondations du bâtiment, on trouva plusieurs objets datant de la bataille des Plaines d’Abraham.

musée des beaux arts pavillon baillargé

Ancienne prison de Québec, pavillon Charles Baillargé. Photo © Tous droits réservés : Carol Proulx, cadrenature.blogspot.com

L’adresse du pavillon Charles Baillargé :

Musée national des beaux-arts du Québec
Parc des Champs-de-Bataille
Québec
G1R 5H3

Voir aussi:

3 Comments

  1. noemie caron-godbout

    2012/02/07 at 7:55

    bonjour ses jsute que le sujets mainteresse vraiment et jaimerais en savoir est ce que vous voudriez

  2. Amélie Roy

    2014/01/15 at 4:54

    Bonjour,

    Je suis une enseignante de la Commission scolaire des Phares à Rimouski et nous serions intéresser à faire vivre une activité de fin d’année dans notre belle Capitale Nationale. Nous avions donc pensé à la visite de cette ancienne prison de Québec.

    Pouvez-vous me transférer toutes les informations nécessaires à cette activité (coût, durée).

    Merci,

    Amélie Roy
    418-731-2500

  3. Jacques Dagnault

    2015/08/07 at 7:09

    Comment faire pour aller visiter. Ou dois-je prendre les renseignements

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>